Mini-jeux du Pacifique 2022 : à la découverte de Saipan, île principale des Mariannes du Nord

minijeuxdupacifique
îles Mariannes du Nord Saipan
La plage qui borde le centre-ville de Saipan, aux îles Mariannes du Nord. ©Alix Madec / NC la 1ere
La onzième édition des Mini-jeux du Pacifique se déroule aux îles Mariannes du Nord, territoire organisé non incorporé des Etats-Unis. Focus sur Saipan, l’île principale, qui accueille la majorité des sportifs des 20 pays engagés cette année dans les compétitions.

Les îles Mariannes sont situées à l’Est de la mer des Philippines, au nord-nord-est de Guam. Un territoire organisé non incorporé des Etats-Unis, constitué en Commonwealth. L'archipel se compose de 15 îles, dont les trois principales : Saipan, Tinian et Rota. Au dernier recensement, en 2016, il comptabilisait 53 467 habitants. Une population dont presque la moitié est composée d’Asio-américains et d’Océano-américains.

Identité américaine

Saipan, la plus grande île de l’archipel s’étend sur 115 km2. C’est sur cette île que les compétitions des Mini-jeux se déroulent pour la plupart. Ici, l’identité américaine s’affiche partout. Des bus aux enseignes commerciales, en passant par les voitures.

îles Mariannes Saipan 1
L'influence américaine aux îles Mariannes du Nord, à Saipan. ©Alix Madec / NC la 1ere

Mariannes du Nord, Saipan
Les bus aux couleurs américaines, à Saipan. ©Alix Madec / NC la 1ère

Colonisation et histoire douloureuse

Saipan est l’île la plus habitée de cet archipel, colonisée par les Espagnols il ya 500 ans, puis les Allemands et les Japonais au 20e siècle. En 1944, lors de la Seconde guerre mondiale, les Etats-Unis l’envahissent. 29 000 soldats nippons sont tués. La guerre de Saipan fait 4 000 morts côté Américains et chez le peuple premier, les Chamorro. L’Américan Memorial Park rappelle cette histoire.

îles Mariannes Saipan 3
L'American Memorial Park, rappelle l'histoire de Saipan. ©Alix Madec / NC la 1ère

Sur les terrains de tennis situés à proximité, les Mariannais n’ont rien oublié de leur histoire douloureuse. Mais ils préfèrent regarder devant eux. "Si on se retourne vers le passé, l’histoire est assez sombre, avec la guerre", lance Colin Sinclair, joueur professionnel de tennis mariannais. "Le territoire est désormais américain, depuis 1975. J’ai eu de la chance de grandir ici et de connaître cette vie d’îlien, en tant qu’Américain. Aujourd’hui, c’est une très belle île, avec des plages paradisiaques. Il faut venir la découvrir".

Colin, à sa manière, a fait résonner le nom des Mariannes du Nord. Des terrains de Saipan, il a accédé au circuit ATP. Son meilleur classement : 400e mondial. Cette année, il a obtenu 2 titres en double et une finale en simple. Avant de retrouver ses lieux favoris chez lui. "Il y a Managaha, une île qui permet de voir au loin les plages de Saipan. Un endroit magnifique. Et puis le Grotto, au nord-est de l’île. Une très belle caverne sous-marine. On peut y plonger et sortir dans l’Océan", détaille le sportif.

Autre site historique mais cette fois, au nord de l'île, le Last Japanese Command Post, qui rappelle cette histoire marquée par la guerre.

îles Mariannes Saipan 4
Le Last Japanese Command Post, au nord de Saipan. ©Agathe Calandreau / NC la 1ère

Toujours au Nord de l’île, les Banzai Cliff Falaises offrent un panorama unique sur les eaux profondes des Mariannes du Nord.

Nord îles Mariannes
Les Banzai Cliff falaises, au Nord de Saipan. ©Agathe Calandreau / Nc la 1ere

Respect et fierté

Les premiers habitants, se sont installés à Saipan il y a plus de 4 000 ans. Le peuple premier, les Chamorros, a été rejoint par les Caroliniens venus de Micronésie. Leurs descendants continuent à perpétuer leurs valeurs.

"La chose n°1 dans notre culture : c’est le respect", précise Jorge Castro, animateur de la compétition va’a des Mini-jeux. "Si vous allez à une fête locale, vous verrez les jeunes prendre les mains des anciens et les porter à leur nez. On est très respectueux, très fiers. On adore représenter notre culture. On est un peuple peu nombreux mais capable d’accueillir des Mini-jeux comme ça. On veut que le monde découvre notre hospitalité, comme nulle part ailleurs".

De nombreuses personnes originaires des Philippines habitent Saipan et s'y installent pour travailler. Le soir, les familles viennent partager un moment autour d’un barbecue en bord de mer, comme ici, au centre de Saipan.

îles Mariannes Saipan 5
Deux habitantes de Saipan, originaires des Philippines, au rendez-vous pour un barbecue en famille et entre amis. ©Alix Madec / NC la 1ère

 

îles Mariannes Saipan 6
De nombreux habitants des Philippines viennent s'installer aux îles Mariannes du Nord pour travailler. ©Alix Madec / NC la 1ère

îles Mariannes Saipan 8
La rue principale de Saipan est bordée d'une plage paradisiaque. ©Alix Madec / Nc la 1ere

La plupart des Mariannais s'avèrent de confession catholique, mais une petite partie des habitants est également de religion protestante. Autres religions pratiquées : le bouddhisme et le shintoïsme.

îles Mariannes Saipan Eglise
L'église de Kristo Rai, sur l'île de Saipan. ©Alix Madec / Nc la 1ere

Gastronomie et partage

Au coeur du marché non loin du centre-ville, les noix de coco fraîchement coupées, fruits et légumes en tous genre, rouleaux de printemps et pad thaï sont présentés avec fierté.

îles Mariannes Saipan 3
Le marché du centre-ville de Saipan. ©Agathe Calandreau / Nc la 1ere

îles Mariannes Saipan
Les femmes du marché de Saipan. ©Agathe Calandreau / Nc la 1ere

îles Mariannes, Saipan 10
Les plats faits maison à l'honneur au marché de Saipan. ©Agathe Calandreau / Nc la 1ere

Retrouvez le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec :

Plus insolite...

Au centre-ville de Saipan, trône un bâtiment aux dimensions démesurées et aux parures dorées étincelantes. Est-ce le haut-lieu d’une institution locale ? Eh bien non, il s’agit d’un casino chinois qui a fermé ses portes, à cause de la crise sanitaire.

îles Mariannes Saipan Casino
Un casino Chinois en plein centre de Saipan, fermé à cause de la crise sanitaire. ©Alix Madec / Nc la 1ere

 

îles Mariannes Saipan casino 2
Des statues de dragon gigantesques, trônent dans le hall d'entrée du casino désormais fermé au public. ©Alix Madec / Nc la 1ere

Et comme dans certains états des Etats-Unis, le cannabis est en vente libre depuis près d'un an, aux îles Mariannes du Nord. Le chanvre y est légalement vendu dans des boutiques spécialisées, en plein centre-ville.

îles Mariannes Saipan Cannabis store
Le cannabis est désormais légal, aux îles Mariannes depuis près d'un an. ©Agathe Calandreau / Nc la 1ere

Pour résumer, voyez la carte postale d'Agathe Calandreau :