publicité

La ministre des Affaires étrangères australienne réagit après le référendum

  • CM
  • Publié le
L’Australie réagit aux résultats du référendum du 4 novembre par la voix de sa ministre des affaires étrangères, Marise Payne.  
« L’Australie félicite les Néo-Calédoniens pour leur acte historique d’auto-détermination, et reconnait le choix important qu’ils viennent de faire, celui de rester dans l’ensemble français. » écrit la ministre dans un communiqué.
« Ce référendum marque un moment important pour la Nouvelle-Calédonie et pour la région. Ces trente dernières années, les Néo-Calédoniens ont travaillé ensemble pour construire leur pays dans cette région que nous avons en commun. L’Australie a soutenu depuis 1988 le processus sous-tendu par les Accords, y-compris les dispositions relatives à l’auto-détermination. » 


L’Australie qui rappelle ses liens avec la Nouvelle-Calédonie et la France

« Alors que les Néo-Calédoniens entrent dans une nouvelle phase de leur histoire, l’Australie restera un ami et un partenaire fidèle de la Nouvelle-Calédonie comme de la France. 
La Nouvelle-Calédonie en tant que telle est un acteur économique, commercial et diplomatique important dans la région, notamment en tant que membre à part entière du Forum des îles du Pacifique. Nous espérons continuer à travailler avec la Nouvelle-Calédonie pour développer son intégration dans la région Pacifique. 
L’Australie accorde une grande valeur à sa relation avec la France, dans le Pacifique et au-delà. Nous nous réjouissons de l’implication de la France dans le Pacifique et de sa contribution considérable à la sécurité et à la prospérité dans la région.
» 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play