publicité

Mise en examen pour le fratricide de Magenta

Un homme de 45 ans a succombé sous les coups de son frère lors d’une bagarre sur fond d’alcool. Un drame qui s’est déroulé durant le pont de l’Ascension. 

Les faits se sont produits rue Félix Broche à Magenta. © Google Earth
© Google Earth Les faits se sont produits rue Félix Broche à Magenta.
  • CM
  • Publié le
Les faits se sont produits le jeudi 10 mai en fin d'après midi, rue Félix Broche à Magenta. Une altercation sur fond d'alcool oppose deux frères de 42 et 45 ans.
 
Selon un communiqué du procureur de la République, des coups de pieds et de poings sont portés sur la victime, le plus âgé des deux frères, qui est transporté à l'hôpital en état de mort cérébrale. Il est décédé le lendemain au Médipôle.
Interpellé, l’auteur présumé des coups a reconnu les faits, « évoquant une prétendue dette d'argent pour expliquer en partie  son geste. »
 
« Présenté samedi 12 mai devant le magistrat instructeur,  le mis en cause, inconnu jusqu'à alors de la Justice à la différence de sa victime, a été mis en examen du chef de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner puis placé sous contrôle judiciaire. » poursuit le communiqué.
 
L’auteur des faits encourt une peine de 15 ans de réclusion criminelle.

Sur le même thème

  • faits divers

    La serpentine SLN de Kouaoua encore incendiée

    Le convoyeur chargé de transporter le minerai depuis les sites miniers de la SLN jusqu’au littoral de Kououa a une nouvelle fois brûlé, sur environ 200 mètres, hier soir. Alors même que la serpentine ne fonctionne pas en ce moment, pour cause de centre fermé jusqu'à nouvel ordre.

  • faits divers

    Deux blessés par des tirs de plombs à Kaala-Gomen

    Un homme a été interpellé ce mardi à Kaala-Gomen. Il a blessé par tirs de plombs deux personnes ce matin. Des violences qui interviennent dans le cadre d’un conflit entre familles.

  • faits divers

    Chronique d’une nuit agitée à Nouméa

    L’expression «faits divers» prenait tout son sens, la nuit dernière, à Nouméa. Jets de pierre, intrusion dans des établissements scolaires, vol d’alcool ou voitures brûlées, les forces de l’ordre ont été confrontées à une large palette des délits les plus récurrents.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play