nouvelle calédonie
info locale

Miss Calédonie 2019 s'appelle Anais Toven !

miss
Anais Toven, miss Calédonie 2019
©NC la 1ere
La Nouvelle-Calédonie a son ambassadrice de beauté. Après Amandine Chabrier, la couronne de miss est revenue samedi soir à Anais Toven, étudiante métisse de dix-huit ans. 
Des quatre finalistes, c’est la candidate numéro huit qui a été choisie : samedi soir, à l’issue d’une soirée sur le thème du carnaval à l’Arène de Païta, Anais a été préférée à Marion, Lisa et Pernelle pour incarner la Miss Calédonie 2019 dans les pas d’Amandine Chabrier, l’ambassadrice 2018.
 

Papa vanuatais, maman belge

Anais Toven, 1m70, est née au Vanuatu il y a dix-huit ans, d'un papa vanuatais et d'une maman belge. C'est à l'âge de sept ans qu'elle est venue vivre en Calédonie avec sa famille. La jeune femme est étudiante, en licence sciences de la vie et de la Terre, à l’université de Nouville. 
Sa réaction recueillie par Coralie Cohin : 

Anais Toven, miss Calédonie

 

Nageuses

Elle s'était déjà illustrée dans les bassins - sa petite sœur est la championne océanienne de natation May Toven. Anais se fait désormais connaître dans un autre domaine, qui la mènera à Marseille en fin d'année.
 

Miss France 2020 en décembre

Son élection à Païta lui offre en effet un ticket pour celle de Miss France 2020, organisée dans la cité phocéenne en décembre. On saura alors qui succède à la Tahitienne Vaimalama Chaves.

Le reportage de Coralie Cochin et Laura Schintu, avec nos confrères de Calédonia :
©nouvellecaledonie
 

Une couronne particulière

Miss Calédonie 2019 arbore une couronne créée exprès pour l'occasion. Un bijou qui marie le gaïac, le bois de fer, la serpentine et le ziconium. Il a été conçu et fabriqué par Manon-Océane Bruyère alias Iriatai, avec une serpentine issue des Ateliers du Faubourg et un sertissage de Justine Buscail. Le précieux objet porte même un nom : «thawan», «partage» en langue de Maré.
 
Les dauphines
Première dauphine : Pernelle King, candidate numéro six
Deuxième dauphine : Lisa Ului, candidate numéro cinq
Miss province Sud : Marion Bonhomme, candidate numéro quatre
Publicité