nouvelle calédonie
info locale

Mode d’emploi : les élections législatives en cinq questions

élections
Vote urne à Nouméa élection
©NC 1ère
Quel mode de scrutin ?
À la différence de l'élection présidentielle, les législatives se déroulent au scrutin majoritaire uninominal à deux tours. Lors des élections législatives, tous les candidats qui dépassent les 12,5% des voix des électeurs inscrits sont qualifiés pour le second tour, ce qui peut former des triangulaires voire des quadrangulaires. En revanche, si un candidat recueille plus de 50% des suffrages exprimés au premier tour, il est élu automatiquement, et il n'y a pas de second tour.

Quelque soit le nombre de candidats présents au second tour, c'est tout simplement celui qui arrive en tête qui remporte l'élection. En cas d'égalité parfaite, c'est le plus âgé qui est élu.

Quid de l'abstention ?
Depuis 1997, le taux d'abstention aux élections législatives ne cesse d'augmenter, notamment si on le compare à celui de l'élection présidentielle. Ainsi, les abstentionnistes étaient deux fois plus nombreux en 2012 lors des législatives que lors du scrutin présidentiel. Pourtant, aucun président élu ne peut mettre en œuvre sa politique s'il ne dispose pas d'une majorité à l'Assemblée nationale car, selon la Constitution, c'est bien le gouvernement (issu de la majorité législative) qui «décide de la politique du pays».

Qui sont les candidats ?
21 candidats, 4 femmes et 17 hommes, sont en lice pour le premier tour. Ils sont 12 dans la première circonscription et 9 dans la seconde.

Combien d’électeurs inscrits ?
Selon les chiffres du Haut-commissariat, il y a 188 980 inscrits en Nouvelle-Calédonie, soit 84 760 dans la première circonscription (Nouméa, l’Ile des Pins et les Iles Loyauté) et 104 220 dans la seconde circonscription (le reste du pays).

Quand les députés commencent-ils à travailler ?
Les députés élus ou réélus dès le premier tour seront accueillis par les services administratifs de l'Assemblée nationale dès le 12 juin. A partir du 19 juin pour ceux élus au second tour.
La nouvelle législature ouvrira le 27 juin, quand le nouveau président de l'Assemblée nationale sera élu. Un vote qui se déroule dans l'Hémicycle, au scrutin secret à la tribune, et qui est organisé par le doyen des députés. 
Publicité