Mondial des clubs : Al-Sadd et ses trésors

sportncla1ère
Al-Sadd a remporté son quatorzième titre national en 2018-2019 en inscrivant 100 buts en 22 matchs.
Al-Sadd a remporté son quatorzième titre national en 2018-2019 en inscrivant 100 buts en 22 matchs. ©FIFA
Propriété d'un fils de la famille princière du Qatar, Al-Sadd affrontera Hienghène en barrage du mondial des clubs de la FIFA, jeudi matin pour nous (4h20, en direct sur NC La 1ère TV). Un projet sportif construit sur les meilleurs talents du pays et l'aide d'une légende du football mondial. 

Une génération qatarie dorée


Pour juger du niveau des formations du golf persique, grande est la tentation de s'arrêter à leurs recrues étrangères, souvent clinquantes. Mais à Al-Sadd, les joueurs locaux sont très largement majoritaires et loin de manquer d’intérêt. Plus de la moitié des titulaires le sont également en sélection nationale où ils trustent tous les postes, dans les cages et la défense, et plusieurs au milieu de terrain. Une sélection qui explose. Elle est devenue la meilleure d’Asie après avoir éliminé la Corée du Sud en quarts, puis surclassé le Japon 3-1 en finale de la coupe des nations 2019 de la région.
 
Le Qatar d'Afif (dernier à droite) s'est offert son premier sacre en coupe des nations d'Asie cette année.
Le Qatar d'Afif (dernier à droite) s'est offert son premier sacre en coupe des nations d'Asie cette année. ©francetvsport

Un parcours limpide dû en grande partie à l’attaquant, Akram Afif, meilleur passeur du tournoi avec 10 offrandes décisives. Champion en sélection comme en club, et demi-finaliste de la ligue des champion d’Asie, le joueur d'Al-Sadd prêté par Villarreal (1ère division espagnole) a été désigné footballeur asiatique de l’année. Il succède à son coéquipier en équipe nationale et en club, le défenseur Abdelkarim Hassan. 
 
©AFC Asian Cup

Cette génération qatarie a du talent, et bénéficie d’un maximum d’expérience, ce qui profite par ricochet à Al-Sadd. En juin dernier, la sélection était invitée à participer à la Copa America, la coupe des nations d’Amérique du sud. Les camarades d’Afif, menés 2-0, ont accroché le Paraguay (2-2), avant de perdre dans les cinq dernières minutes face à la Colombie (0-1) et de céder sur un score honorable devant l’Argentine (0-2). 

______________________________________________
 

L'influence espagnole


Al-Sadd, c’est un entraîneur au passé de joueur fastueux, champion du monde et d’Europe sous le maillot de la Roja, chasseur de ligue des Champions (4) au Barça, et mentionné trois fois sur le podium du Ballon d’Or. La touche espagnole incarnée par Xavi assure un prestige et des connaissances sans pareille sur le banc, et c’est aussi le cas sur le terrain où Gabi Fernandez, son compatriote, occupe un rôle majeur. Le milieu de terrain axial (36 ans), formé à l’Atletico Madrid, compte deux ligues Europa à son palmarès.
 
©Al-Saddd SC

Plus qu’un recrutement express de vieilles gloires, Al Sadd veut surtout construire sur la durée. Les dirigeants sont parvenus à conserver Xavi pendant quatre saisons en tant que joueur (21 buts et 19 passes décisives) avant de le convaincre de prendre les rênes d’une équipe qu’il connaît parfaitement. Un projet sportif où l’on pense « continuité », en s’inspirant du modèle espagnol et son football offensif, basé sur la rapidité de jeu vers l’avant et la maîtrise de la possession. Le résultat : une attaque de feu pour aller chercher un 14e sacre national la saison passée (100 buts en 22 matchs) et la 3e meilleure attaque à mi-championnat dans l’exercice en cours. Un style que les internationaux qataris d’Al-Sadd retrouvent dans leur sélection nationale, dirigée par l’ancien formateur du FC Barcelone, Félix Sanchez Bas. 

________________________________________________
 

Des étrangers plus discrets


Si l’influence d’un Gabi pèse sur le cours d’un match, celle des internationaux sud-coréens Nam Tae-Hee et Jung Woo-young, tous deux médaillés de bronze aux Jeux Olympiques de Londres, a elle aussi de l’importance. Le premier, milieu offensif droit, s’est offert quatre titres en Qatar Stars League avec le Lekhwiya SC (devenu Al-Duhail), en faisant preuve d’efficacité (71 buts marqués). Le second, un récupérateur, a vécu des expériences professionnelles au Japon (Kyoto, Iwata, Kobe) et en Chine, avant de poser son mètre 86 à Doha. 
 


_______________________________________________


Les résultats d'Al-Sadd SC en 2019


+ Ligue des champions d'Asie (AFC) :
Elimination en demi-finale par les Saoudiens d'Al-Hilal et leur attaquant vedette, Bafétimbi Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, Lyon et Marseille en Ligue 1. Battu 4-1 à l'aller, Al-Sadd gagne le retour 4-2 mais doit quitter la compétition.

+ Qatar Stars League 2018-2019 :
Vainqueur de la première division avec dix-huit victoires, trois nuls et une défaite, la meilleure attaque (100 buts) et la deuxième défense (22 encaissés). Le club devance de sept longueurs Al-Duhail dans ce championnat à douze équipes en format aller-retour.
Akram Afif termine troisième meilleur buteur avec 21 réalisations. 
Ce résultat permet à Al-Sadd de se qualifier pour le mondial des clubs FIFA 2019 en tant que club champion du pays hôte de l'épreuve.

+ Qatar Stars League 2019-2020 : 
Actuellement 4e après dix journées de championnat.
L'équipe de Xavi, qui compte deux matchs de moins, accuse 11 points de retard sur le leader Al-Duhail.
L'attaque est moins prolifique que la saison passée (2,6 buts/match contre 4,5) et souffre sérieusement en défense (16 buts concédés en 8 rencontres). 

Le reportage de Martin Charmasson 
©nouvellecaledonie