nouvelle calédonie
info locale

Mouvement de colère à l’aérodrome de Magenta

transport aérien
Blocage Magenta
©Alix Madec
Des passagers ont bloqué l’embarquement durant près de quatre heures ce matin. En cause : des listes d’attente trop longues et des vols pour Maré trop peu nombreux. Une situation qui a décalé le départ de la plupart des vols de la journée.
La tension était palpable ce samedi matin du côté de l’aérodrome de Magenta. Et pour cause : les passagers en attente de vols pour Maré ont tout bonnement bloqué l’accès à l’embarquement dès 5h30 du matin. Une décision motivée par l’exaspération de près de 80 d’entre eux sur liste d’attente et sans billets depuis mercredi. Certains ont d’ailleurs dormi sur place afin de pouvoir partir, sans succès.
« On est fatigué mais on a toujours le courage d’attendre des réponses. On veut des réponses » explique ce passager qui attend un vol depuis mercredi. 
 

Toujours la même problématique 

Des problèmes techniques et une très forte demande seraient à l’origine de cette prise de retard. Pour Marguerite qui fait partie  des passagers ayant bloqué l’embarquement, cette action était pour le moins nécessaire.
« On a bloqué parce que les gens de Maré sont fatigués. Il n’y a pas d’infos, il n’y a personne qui vient les voir, on leur dit d’attendre. Il y a des familles, il y a des coutumes, il y a des deuils… La compagnie sait très bien qu’à chaque vacances scolaires, c’est la même problématique et ils ne font rien. Ils attendent toujours qu’il y ait conflit pour agir. » 
Marguerite qui espère qu’une solution à long terme soit enfin trouvée pour améliorer le trafic aérien. 
Blocage Magenta
Les passagers ont du prendre leur mal en patience. ©Alix Madec
 

Très peu de marge de manoeuvre  

Files d’attente à rallonge, manque d’informations, la situation a rapidement échauffé les esprits des autres voyageurs pénalisés. 
La direction a rapidement reçu les représentants des passagers afin de débloquer la situation. Pour le moins récurrente lors des départs en vacances. 
« Çà s’explique par le fait que, comme à l’accoutumée à l’occasion des départs en vacances, en dehors des plannings et en dehors des personnes qui ont réservé leurs places, il y a de très fortes demandes de personnes sans billets. Ce sont ajoutés à cela deux deuils sur Maré entre jeudi et vendredi. » explique Samuel Hnepeun, directeur général d’Air Calédonie. « Les programmes sont mis en oeuvre dans leur globalité, donc on a très peu de marge de manoeuvre supplémentaire et quasiment l’impossibilité de rajouter des vols supplémentaires ». 
Blocage Magenta
©Alix Madec
 

Des plages horaires étendues et des vols supplémentaires

Les responsables de la compagnie se sont entretenus avec la direction de l’aviation civile afin de demander des ouvertures complémentaires de la tour de contrôle pour étendre la plage horaire des départs de vols. Afin d’éviter que la situation ne se reproduise dès demain.
Les vols ont été prolongés jusqu’à 19 h30 au lieu de 17h ce soir. Et après une réunion avec la direction un accord a été trouvé. Ce sont deux vols qui ont été ajoutés lundi prochain, dont un à 6h30 et un à 13h30.

Les explications de Samuel Hnepeun au micro d’Alix Madec 

Blocage Magenta itw Hnepeun

Le reportage de Loreleï Aubry et Patrick Nicar 
©nouvellecaledonie
Publicité