nouvelle calédonie
info locale

Le mouvement de la CSTNC à la SLN devrait continuer jusqu'à mercredi

nickel
Rebelote. Comme hier, la SLN connaît ce vendredi un mouvement de « grève illimitée » porté par la CSTNC. Et comme hier, les sites les plus impactés sont ceux où la Confédération est majoritaire, à savoir Thio, Népoui et Tiébaghi. « Il doit y avoir une réunion avec la direction générale mercredi prochain. On est déterminés à continuer d'ici là », annonce ce vendredi matin Arnold Delrieu, secrétaire général adjoint du syndicat.
La nouvelle PDG du groupe Eramet, Christelle Bories, sera en mission en Nouvelle-Calédonie toute la semaine prochaine. A l'approche de son arrivée, la CSTNC entend dénoncer les 300 suppressions de postes prévues dans le cadre du plan de performance de la SLN. Et, plus largement, le climat social dans lequel ce plan est mis en place.
Le site de Doniambo n’est quasiment pas touché. A noter que le Soenc nickel avait lui aussi déposé un préavis de grève illimité, mais n’a pas mis sa menace à exécution, privilégiant pour l'instant le dialogue.
Publicité