Mouvements sociaux devant la mairie de Païta et l'usine de Vavouto

social païta
Mouvement social à la mairie de Païta
Mouvement près de la mairie de Païta, jeudi matin. ©NC la 1ere
Deux mouvements de grève en cours, ce jeudi, en deux points de la Nouvelle-Calédonie. Au Sud, manifestation d’un groupement d’entreprises du BTP devant la mairie de Païta. Au Nord, protestation du collectif Vavouto à Voh, à hauteur de l’usine KNS.

Une quarantaine de personnes et de véhicules lourds postés devant la mairie de Paita, ce jeudi matin. Les entreprises regroupées au sein de la fédération du BTP Nökôn Vi-Vete se sont entretenues, à la mi-journée, avec le maire, Willy Gatuhau. Des discussions qui concernent en particulier l’attribution des marchés publics. Le collectif demande à ce que ceux-ci soient accordés en priorité aux entrepreneurs locaux.

Mouvement devant l'usine KNS du Nord, mercredi 7 juillet.
Mouvement devant l'usine du Nord, mercredi 7 juillet. ©DR

A Voh, le mouvement en cours pour sa part commencé le dimanche 4 juillet. Depuis, plusieurs dizaines de personnes se relaient devant l’usine du Nord, à l’appel du collectif de grève de Vavouto. Les revendications portent notamment sur le massif du Koniambo. Selon les manifestants, les accords passés avec la SMSP et KNS en termes d’emploi n’ont pas été respectés.  

Protocole d'accord à la mairie de Voh

A noter que sur cette même commune de Voh, un conflit social a, lui, pris fin. L’USTKE et le maire Joël Boatate-Kolekole ont signé mercredi 7 juillet un protocole  de fin de grève. Après plus de deux mois de désaccord. La dizaine d’agents grévistes, qui doit reprendre le travail lundi, dénonçait l’absence de dialogue social, la non reconnaissance du droit syndical et des sanctions jugées abusives à l’encontre de leurs adhérents. Les deux parties comptent poursuivre leurs discussions sur ces différents points.