publicité

La mystérieuse épave des Chesterfield en images

Alors que l'enquête suit son cours, retour sur le mystère de ce navire découvert en avril échoué et vidé sur le récif Bampton, grâce aux images de la Marine nationale. 

© Marine nationale
© Marine nationale
  • Antoine le Tenneur et Claude Lindor, avec F.T.
  • Publié le
Le 23 avril au soir, lorsque les marins du B2M d’Entrecasteaux arrivent sur le récif Bampton, ils ne savent pas encore que le navire a été abandonné. Les autorités maritimes leur ont simplement signalé un échouement en plein milieu de la réserve intégrale des Chesterfield.
 
© Marine nationale
© Marine nationale
 

Débarqué sur le récif

Le lendemain matin, reconnaissance à bord. Très vite, les hommes de la Marine comprennent que l’équipage a évacué le bateau et débarqué sur le récif, cinq à sept jours plus tôt. Les instruments de navigation ont été méthodiquement enlevés. Les papiers, le livre de bord, le carburant : tout a disparu.
 
© Marine nationale
© Marine nationale
 

Immatriculation masquée

Plus de cargaison non plus, ni d’indice sur la provenance de l'embarcation. Jusqu’au nom, composé sans doute d’idéogrammes chinois, qui a été poncé et meulé pour empêcher toute identification.
 
© Marine nationale
© Marine nationale
 

Avis de recherche

Les marines australiennes et néo-zélandaises ont été averties. Quelle était la marchandises transportée? Bêches de mer, drogues, autre produits illicites? Tout est envisageable. Un avis de recherche a été lancé dans les ports de la grande région Asie-Pascifique.
 
Le point d'Antoine Le Tenneur et Claude Lindor, avec les images de la Marine nationale.
BATEAU FANTOME CHESTERFIELD

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play