nouvelle calédonie
info locale

Le navire échoué aux Chesterfield toujours pas identifié

mer
L’affaire n’avait été révélée qu’en fin de semaine dernière. Un bateau d’une trentaine de mètres, de type caboteur, avait été repéré par un Gardian de la Marine nationale le 19 avril dernier, échoué sur un récif dans la zone des Chesterfield. Dépêché sur place, le B2M d’Entrecasteaux a inspecté le navire le 23 avril. « Il est apparu que le navire avait été consciencieusement vidé et son identité dissimulée » indique le procureur ce mardi dans un communiqué.  « Aucun élément ne permet pour autant de lier celui-ci à une quelconque activité de pêches illégales (holothuries ou autres) ou de narco-trafiquants. »
Le procureur qui indique qu’une enquête judiciaire a été ouverte et confiée à la gendarmerie maritime pour trois séries d' infractions relevées par le commandant du d’Entrecasteaux, dont la présence du bateau dans la réserve des Chesterfield, occupation illégitime du domaine public maritime et infraction au code des transports.  La peine la plus importante encourue est pour le capitaine : deux ans d'emprisonnement, neuf millions d'amende et la confiscation du bateau.
Les enquêteurs travaillent toujours à identifier l’équipage ainsi que l’armateur du navire.
Publicité