Nickel & Cobalt : vers une offre imminente d’un consortium de cinq investisseurs pour l’usine du Sud en Nouvelle-Calédonie 

nickel
NICKEL
Complexe industriel de Goro Nickel & Cobalt (Usine du Sud) en Nouvelle-Calédonie ©AFP
La négociation serait suffisamment avancée pour transmettre une offre crédible et financée à Vale. Le « consortium des cinq » associerait des entreprises françaises à un grand négociant européen de matières premières. L'opération est suivie de près par l'Union européenne qui soutient l'initiative.
Aller vite, car la demande en nickel et cobalt pour les batteries ne fait que croitre. La sauvegarde et la relance de l’usine du Sud en Nouvelle-Calédonie bénéficierait à l’industrie automobile française et européenne. Car le nickel et le cobalt produits par Vale-NC sont de qualité batterie. Peu d’usines en produisent dans le monde. Et pendant ce temps, le cours du nickel poursuit sa hausse. Le métal touche les 16 000 dollars par tonne, au plus haut depuis novembre 2019. C'est une bouffée d'oxygène pour l'ensemble des mineurs calédoniens, dont la SLN et KNS.

 

Un enjeux calédonien, français et européen

L’industrie française des véhicules électriques et des batteries ne veut sans doute pas laisser passer l’occasion d’obtenir du nickel et du cobalt éthique face à ses concurrents mondiaux. Le troisième négociant mondial de matières premières, Trafigura, un géant du secteur, serait dans la boucle du pacte financier et industriel qui se met en place pour l'usine du Sud. L’expertise des métallurgistes calédoniens de Vale-NC et leur investissement volontaire dans un fond de participation salariale, soutenu par le syndicat SOENC-Nickel, auraient été également des éléments rassurants et déterminants pour les investisseurs.

Une source bien informée et proche du dossier a indiqué à La1ere : "Trafigura est dans le dossier, mais associé à d’autres candidats dans un consortium pour un partage des risques. La finalisation du montage est presque terminée. Il semble suffisamment avancé pour faire une offre à Vale-Canada (direction de la branche nickel du groupe brésilien ndlr)."


Extrait du rapport trimestriel publié par Vale le 19/10/2020

 

"La production de nickel sur le site de l’usine du Sud (VNC) a atteint 8 100 tonnes au troisième trimestre 2020 (3T20), 19% de plus qu'au deuxième trimestre 2020 (2T20), VNC enregistre 44 % de hausse sur les neuf premiers mois de l’année 2020/2019 avec 26 900 tonnes contre 18 600 tonnes. La production de cobalt de VNC progresse de 58,6 % sur les neuf premiers mois de l’année 2020 par rapport à 2019."

Cours du nickel au LME de Londres le 20/10/2019 à 15:50 GMT : 15 997 dollars/t +2,17 %. Hausse sur 5 jours + 6,38 %.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live