Nickel : grandes manœuvres autour de la Nouvelle-Calédonie

chronique économique
nickel 2
Le nickel reste influencé par des tendances contraires. Si le déconfinement progressif alimente l'optimisme du marché, la crainte d'une seconde vague de Covid-19 est présente. Nouvelle-Calédonie, Indonésie, Australie, le triangle du nickel est en mouvement. 
Les négociations se poursuivent pour la reprise de l’usine du Sud et du gisement de classe mondiale de Goro Nickel en Nouvelle-Calédonie. Selon des sources bien informées, Vale-NC aurait apporté la garantie d’un important constructeur automobile américain pour l’achat de ses produits de nickel-cobalt destinés aux batteries des véhicules électriques. De son côté, l’opérateur minier australien New Century, candidat à la reprise du complexe industriel calédonien, bénéficierait de la garantie financière d’un leader européen du négoce des matières premières.
 

Indonésie

Dans le même temps, l’Indonésie poursuit sa stratégie nationale dans le nickel et impose ses choix à deux opérateurs internationaux. Le mineur et métallurgiste brésilien Vale et la société métallurgique japonaise Sumitomo Metal Mining Co ont convenu de vendre 20 % de leur participation commune dans le producteur de nickel PT Vale Indonesia à la société d'État Inalum, une étape nécessaire pour renouveler leur licence d'exploitation après 2025, a déclaré Vale vendredi 19 juin. Vale vendra 14,9 % de ses actions dans la société indonésienne, détenue par l'intermédiaire de la filiale Vale Canada Ltd., et Sumitomo se départira de sa participation de 5,1 %, laissant aux deux sociétés une participation de 44,3 % et 15 % respectivement. La direction de la branche Nickel de Vale, à Toronto au Canada, supervise l'ensemble des opérations du groupe pour le nickel. 
 

Canada

Au Canada, Vale a programmé la réouverture de son site minier à Voisey's Bay début juillet, après la fin d’une période d'entretien et de maintenance en vigueur depuis le 16 mars en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé le producteur brésilien de minerai de fer et de nickel. La production sur le site devrait augmenter jusqu'en juillet et atteindre sa pleine capacité début août, a ajouté Vale. La grande mine de nickel de Voisey's Bay, est située dans le nord-est canadien.
 

Australie

Nornickel (Norilsk Nickel) finalise sa sortie de l’Australie. Le mineur russe multi-métal a conclu un accord définitif pour vendre son projet de nickel Honeymoon Well à BHP Billiton Nickel West, une filiale à part entière du mineur anglo-australien BHP Group. Nornickel - le plus grand producteur mondial de nickel - a convenu de la vente de son dernier actif australien, dans la région minière autour de Perth, via sa filiale régionale MPI Nickel, pour un montant non divulgué. La banque américaine Citigroup agissant en tant que conseiller financier de la transaction, a déclaré Nornickel au Metal Bulletin de Londres. Le géant russe entend désormais se concentrer sur le développement de ses grands sites de production dans l’immense Sibérie.
 

LME Nickel

Après un bref rallye qui lui a permis de dépasser le seuil des 13.000 dollars la tonne, le cours du nickel a baissé en fin de semaine, "un vent froid soufflant sur le marché", a indiqué Alastair Munro, analyste de Marex Spectron. Les investisseurs craignent l'arrivée d'une seconde vague de Covid-19. 

Cours du nickel au LME de Londres :
12.747 dollars par tonne le 19/06/2020 (-1,18 %). Semaine (+0,31 %).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live