Nickel: Hélène Bourbouloux, mandataire ad hoc, au chevet de la SLN

nickel
SLN
©Alain Jeannin
Rally Casino, EuropCorp, Petroplus, FagorBrands et beaucoup d’autres entreprises, c’est elle. En un peu plus de vingt ans de carrière, cette experte a traité plus de 2000 dossiers et sauvé des milliers d’emplois. En Nouvelle-Calédonie, Hélène Bourbouloux vient au secours de la SLN.
Reconnu comme une procédure autonome de prévention des difficultés des entreprises, le mandat ad hoc se caractérise par sa souplesse et sa confidentialité. Bonne pioche pour la SLN que cette diplômée de droit et d’HEC. Hélène Bourbouloux vient au secours des entreprises dans le rouge. Depuis son bureau du 6e étage d’une tour de la Défense, elle planche désormais sur la sauvegarde de la Société Le Nickel (SLN), filiale du groupe Eramet en Nouvelle-Calédonie. L'entreprise est la plus ancienne société minière et métallurgique du nickel au monde et le premier producteur mondial de ferronickel, l'ingrédient de l'acier inoxydable. 
 

Hélène Bourbouloux est la plus célèbre des mandataires d’entreprise, et elle a bonne  réputation. Son job, c’est de trouver des solutions pour sauver la SLN 

Philippe Chalmin, économiste et historien des matières premières

Marque de fabrique

Négociatrice réputée, Hélène Bourbouloux a une approche humaine des mandats qui lui sont confiés. C’est sa marque de fabrique, ce qui n’est pas forcément trés répandu dans sa profession. "C’est elle que le président du tribunal du commerce de Nouméa a désigné comme mandataire ad hoc", ont indiqué deux sources proches du dossier. Une autre source précise, toujours sous couvert d’anonymat, que des discussions vont s’engager très rapidement pour ce qui constitue l’urgence de la SLN : "le projet vital de centrale électrique au GNL pour l'usine de Doniambo, une solution fiable que des pays, comme la Finlande, utilisent afin de réduire considérablement le coût de l'électricité et la pollution". 
 

Epauler la SLN

La SLN avait déposé le 2 septembre une requête afin qu’un mandataire ad hoc soit nommé pour l’accompagner, avant une éventuelle cessation de paiement qui pourrait intervenir d’ici le mois de février et toucherait l’entreprise, née en 1880. Les choses n'ont donc pas trainé. Hélène Bourbouloux aura donc pour mission d'aider la SLN à négocier un accord avec ses principaux créanciers afin d'obtenir des rééchelonnements de dettes. Mais elle pourrait aussi être amenée à résoudre d'autres difficultés rencontrées par la Société Le Nickel. La situation est suivie de très près à Paris, notamment par le Ministre des Outre-mer et le groupe Eramet.

Spécialiste des affaires sensibles, Hélène Bourbouloux a déjà négocié plusieurs milliards de dettes pour des entreprises en France. Ni fonctionnaire ni agent de l'Etat, elle relève d'une profession réglementée qui est désignée par les tribunaux de commerce pour contribuer au redressement des entreprises. Après avoir réalisé un diagnostic de la SLN, Hélène Bourbouloux étudiera les solutions les plus adaptées à la situation. 

La plus connue des administratrices judiciaires, c’est son statut, aime à dire qu’elle exerce trois métiers : elle est aussi chef d'entreprise – FHB Administrateurs Judiciaires Associés emploie 70 personnes - et enseignante à la Sorbonne, dans le cadre du master II de Droit des entreprises en difficulté. Contactée par Outre-Mer La1ère, Hélène Bourbouloux n'avait pas encore répondu à nos sollicitations au moment où nous publions cet article.

Cours du nickel au LME de Londres, le 11/09/2020 à 15:50 GMT 15 017 dollars/tonne + 1,47 %. Semaine -2,17 %
Les Outre-mer en continu
Accéder au live