Le nickel, star du jour à Londres et bonne étoile du Sud calédonien

chronique économique
NICKEL
Usine du Sud (Goro Nickel & Cobalt) en Nouvelle-Calédonie. ©AFP
Le nickel a enregistré des gains significatifs ces derniers jours, en partie soutenu par de bonnes données en provenance de Chine et l'augmentation des ventes de véhicules électriques.
Toujours à l’affût d’indicateurs en provenance de Chine, les investisseurs ont tout d’abord noté la vente de plus de 160 000 camions poids lourds, le mois dernier dans le pays. Ils y ont vu un signe : la reprise économique et industrielle se poursuit. 
 

Star du jour

"Le nickel a été la vedette de ce vendredi à la Bourse des métaux de Londres" a indiqué Alastair Munro, analyste du négociant Marex Spectron au LME de Londres. La demande et les échanges ont été en forte hausse, boostés par l’annonce d’une hausse de plus de 16 % des ventes mondiales de véhicules électriques, dont le nickel est l’un des principaux composants pour les batteries. Cette croissance du marché, si elle se poursuit, validerait la nouvelle orientation stratégique définie par Antonin Beurrier, le PDG de Vale-NC, pour l’usine calédonienne du Sud. Proposer aux industriels un produit mixte, de haute qualité, associant nickel et cobalt calédonien. Un constructeur automobile américain aurait déjà manifesté son intérêt.
 
NICKEL


Le cours du nickel a été dynamique

Au LME, le prix de la tonne a progressé de 205 dollars pour atteindre un sommet de 13 110 $, ce qui se rapproche du sommet de juin à 13 115 $. L’intérêt soudain des investisseurs pour le nickel s’est fait au détriment du cuivre. La hausse des prix du nickel s’est accompagnée d’une faible variation des stocks de garantie sous mandat du LME. Ils restent en grande partie inchangés à 234 264 tonnes, avec 178 590 tonnes livrables dans les entrepôts enregistrés au LME à Johor, Kaohsiung, Port Klang et Rotterdam.

De leur côté, les Bourses asiatiques ont fini vendredi en hausse, stimulées notamment par le recul plus important que prévu du chômage aux Etats-Unis, reléguant la pandémie et les tensions sur Hong Kong à l'arrière-plan.

Cours du nickel au LME de Londres le 03/07/2020 à 17.00 GMT :
12 995 $/t +0,50 % [semaine +2,57 %]
Les Outre-mer en continu
Accéder au live