Nicolas Dion, vainqueur par forfait !

sportncla1ère
Nicolas Dion quittera Tahiti jeudi pour revenir en métropole.
Nicolas Dion quittera Tahiti jeudi pour revenir en métropole. ©Nicolas Dion
Coup de théâtre à Piraé ! Le combat pour la ceinture de champion de France des Super Moyens entre Nicolas Dion et le Polynésien Cédric Bellais n'a pas eu lieu. En cause : un surpoids de l'adversaire. 

2 VERSIONS, PAS DE COMBAT

A défaut de ring, c'est sur les réseaux sociaux que la confrontation a eu lieu. Un duel virtuel dont Nicolas Dion se serait bien passé. "C'est la première fois que ça m'arrive, et j'espère la dernière". Samedi soir, le boxeur de Païta et du Ring Grenoblois n'a pas mis les gants pour tenter de conserver sa double ceinture de champion de France des Super Moyens (moins de 76kgs200). Son rival s'était présenté à la première pesée avec un surpoids de 2 kilos 600. Puis à une deuxième, négociée et repoussée, avec plus de 7 kilos de trop. Le combat n'a donc pas eu lieu. Dans la soirée, le coach de Nicolas Dion, Patrick Mallaizée, a donné sa version des faits sur internet :

La pesée non officielle a eu lieu le 9 septembre à 17h30. Nicolas était pesé à 76,500 (en fait,  la balance avait une tare de 300gr). J'ai demandé à Nicolas d'aller perdre ses 300gr comme le stipule le règlement. On a une heure. Nicolas est revenu vingt minutes après pour être pesé à 75,800!











Dans le même temps, Cedric Bellais se pèse à 78kg800, donc 2kg600 au dessus de la catégorie. Il est revenu 1h15 plus tard et s’est pesé à 78kg400 ! Le championnat de France ne pouvait pas se faire. Nous avons accepté de faire un combat hors championnat à condition que Cedric Bellais se pèse ce jour à 17h, à 78kg. Le staff Bellais à accepté le deal!














Nous nous sommes rendu sur les lieux du combat, et nous étions prêt à le faire s'il venait. A 21h, Cedric Bellais arrive. Avec les officiels de la Fédération, on lui demande de se peser. Il accuse un poids de 83kg400, soit 7kg au dessus de la catégorie... 






Dans le camp adverse, la perception des choses n'était pas tout à fait la même. 
Cédric Bellais s'est lui aussi expliqué sur les réseaux sociaux :

Iaorana tout le monde, J'aimerais vous faire passer un message. Suite a la pesée officielle d'hier soir, je pesais 78.2kg et le champion en titre, Nicolas Dion, 76.5kg . Sachant que le "poids limite" de la catégorie était de 76,200kg, je ne suis donc "pas au poids". Je ne refuse pas pour autant le combat, bien au contraire !! Mais le champion en titre refuse ce combat car j'ai depassé la limite de poids. Je suis vraiment desolé de vous decevoir ce n'etait pas mon intention desolé encore merci a tous pour votre soutient et encouragement. Mauruuru.

 

QUELLES CONSEQUENCES ?

Interrogé par notre confrère de Polynésie 1ère, Abinera Tematahotoa, Patrick Mallaizée a également réagi sur l'antenne radio d'NC1ère dimanche soir dans notre magazine Terre de Sports. Son interview, sur les implications de cette annulation, commence à 36 minutes 08 et s'achève à 37 minutes 35 secondes.