nouvelle calédonie
info locale

Norfolk: les descendants des mutinés de la Bounty luttent pour l'autonomie

océan pacifique
Norfolk manifestation 290416
À Norfolk, des dizaines d'habitants ont manifesté contre la « re-colonisation » de leur île par l'Australie. ©ABC
À Norfolk, des dizaines d'habitants ont manifesté devant le siège de l'ancien parlement local ce 29 avril. Ils accusent le gouvernement australien de vouloir "re-coloniser" leur île. 
Les pro-autonomie réclament le départ immédiat de l'administrateur nommé par Canberra. La manifestation fait suite au dépôt d'une pétition auprès de l'ONU par les autonomistes de Norfolk le 25 avril, dans laquelle ils demandent à l'institution d'intervenir pour empêcher le rattachement total de l'île à l'Australie. 
 
Norfolk, située à 1600 km au nord-est de Sydney, entre la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande, était autonome depuis 1979. Mais à compter du 1er juillet, l'île sera de nouveau directement gouvernée par la Nouvelle-Galles du Sud et le gouvernement fédéral. Norfolk est divisée entre les pro- et les anti-Canberra. Mike King possède un hôtel sur Norfolk, et son cooeur penche pour l'Australie: 
 
« Je comprends que beaucoup de gens soient en colère, mais c'est une colère irrationnelle, et ça m'inquiète. Je respecte le droit à manifester, mais j'implore les gens de s'informer des enjeux dans cette affaire. » 
 

Norfolk est ruinée

La décision a été votée par le Parlement australien en mai 2015, car Norfolk est ruinée. Le gouvernement local a très mal géré l'île, selon Canberra, et n'était plus en mesure d'offrir les services de base comme la santé, l'éducation ou la justice aux quelque 1800 habitants (exactement 1796, d’après le dernier recensement de 2011). L'argument ne convainc pas les autonomistes, dont l'un des principaux porte-paroles n'est autre que John Christian, un descendant direct de Christian Fletcher, le meneur de la mutinerie de la Bounty: 
 
« Aujourd'hui notre culture est menacée sur l'île de Norfolk. Ces étrangers viennent nous dire qu'on ne peut pas faire ci ou ça. Nous devons rester forts. » 
 
La manifestation devant l'ancienne assemblée locale est un clin d'œil ironique à l'histoire, car les habitants de Norfolk fêtaient justement le 227ème anniversaire de la mutinerie du Bounty le 28 avril. 38% des Norfolkiens sont des descendants des habitants de Pitcairn, eux-mêmes héritiers des mutinés du H.M.S. «Bounty». 
 
Publicité