nouvelle calédonie
info locale

La Nouméenne fait courir environ 3000 femmes à la veille d'«Octobre rose»

cancer nouméa
Nouméenne 2018
©NC la 1ère
Voilà une course dans laquelle le résultat ne se compte pas en minutes mais en millions. Et grâce aux quelque 3 000 participantes de la Nouméenne, la grande gagnante s’avère la Ligue contre le cancer. Du sein, en particulier, alors qu'octobre est dédié à cette maladie et à ses malades.
Le record de participation atteint en 2017 n’a pas été dépassé cette année, mais l’effort n’en est pas moins beau: environ 3000 bonnes volontés ont répondu ce dimanche à l’appel de la Ligue contre le cancer. Des femmes de tous les âges, des enfants et des hommes déguisés se sont rassemblés en baie de Sainte-Marie pour parcourir les quatre kilomètres de la Nouméenne 2018.  
 
Nouméenne 2018
©NC la 1ère
 

Fortes représentations

La course a été remportée par Nathalie Schmidt en 12 minutes et 50 secondes. Avec une mention spéciale à l’amicale de la Ville de Nouméa, représentée par 227 personnes, au lycée Lapérouse (133) et à l’OPT (71): tous trois montent sur le podium pour le «challenge du nombre ».
  

Améliorer le quotidien

Thème de cette année, inscrit sur les t-shirts roses: «Pour la vie». La participation de chaque concurrente va permettre de reverser au moins 2,5 millions à la Ligue. Une somme destinée notamment à améliorer le quotidien des femmes touchées par le cancer du sein, en réduisant l’impact de la maladie sur leur vie et celle de leur entourage. 
Le reportage radio de Martine Nollet.
 

Quelle place? 

Karine Arroyo en a profité pour demander aux participantes comment elles voyaient leur place dans la société. 
Retrouvez son reportage tourné par Laura Schintu. 
©nouvellecaledonie
 

Apprendre à repérer une tumeur

L’un des stands déployés à l’occasion de cette Nouméenne présentait un buste de femme en caoutchouc. Nommé Rosie, il cache huit tumeurs et autres nodules révélateurs d’un cancer. Un outil de prévention, qui apprend aux femmes comment palper leurs seins de façon à repérer la maladie, explique Isabelle Granjon, attachée scientifique pour un groupe pharmaceutique.
 

La place des Cocotiers sous le signe d'«Octobre rose»…

Ce buste en caoutchouc se retrouvera au médipôle, à la clinique Kuindo-Magnin et au centre hospitalier nord. Il sera également exposé le samedi 13 octobre place des Cocotiers, dans le cadre de la manifestation qui sera organisée de 8 heures à 14 heures pour «Octobre rose». Un mois dédié à l’information des Calédoniennes autour du cancer du sein et de son dépistage, ainsi qu’à l’accompagnement des malades. Avec des initiatives telles que la collecte et la vente de soutiens-gorges, pour la bonne cause. 
  

… ou «Oktobre rose» à Koumac

Koumac a été la première à se lancer, cette année, avec sa variante d’«Oktobre rose». Ce lundi soir, les habitantes (et même les habitants!) étaient conviés à venir former un ruban rose dans les jardins de la mairie. Un rendez-vous symbolique agrémenté de plusieurs animations. 
Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal 
©nouvellecaledonie
Publicité