publicité

De nouveau condamné pour escroquerie et abus de confiance

Parmi les affaires jugées ce mardi au tribunal correctionnel, un récidiviste de l’arnaque. C’est un homme de 37 ans qui comparaissait à l’audience.  Il lui était reproché d’avoir escroqué 10 millions à des victimes. Il a été condamné à 3 ans de prison. 

© NCla1ere/Martine Nollet
© NCla1ere/Martine Nollet
  • Martine Nollet (CM)
  • Publié le , mis à jour le
Il n’en est pas à son premier coup d’essai ce personnage, puisqu’il  est accusé de plus d’une vingtaine d’abus de confiance et autres escroqueries.
Condamné plusieurs fois, en 2010, 2013, 2014 et ce mardi !
Le prévenu reconnaît les faits mais dit qu’il commet des infractions pour rembourser les victimes. Les préjudices s’élèvent à plusieurs millions qu’il ne parvient pas à rembourser.

Des mensonges

Un CAP de mécanique en poche, il fait des petits boulots qui ne rapportent pas assez pour son foyer, un enfant et une compagne qui ne travaille pas. Il se fait passer pour un pilote d’avion et vend des faux billets d’avion, il extorque de l’argent en faisant croire un jour que son père a un cancer, et qu’il faut le faire soigner en Australie, un autre jour qu’il est mort et a besoin d’argent, il dit qu’il est lui-même atteint de cette maladie bref, les victimes ne manquent pas. Il a même lancé une procédure en radio pour récolter des fonds pour son fils qui était soi-disant malade. Les parties civiles brossent une personnalité peu réjouissante.

Des excuses

Le prévenu s’est excusé et a entamé un travail psychologique qu’il souhaite poursuivre, il dit que c’est important pour lui, avec quelques sanglots dans la gorge.
Le tribunal a donc suivi les réquisitions du procureur et l’a condamné à 3 ans ferme avec maintien en détention, et interdiction de droits civiques, civils  et citoyens pendant 5 ans.

Sur le même thème

  • justice

    18 mois de prison pour avoir tenté de coucher avec sa fille

    Le tribunal correctionnel a condamné ce mardi un homme de 40 ans. Il comparaissait pour corruption de mineur de 15 ans, pour des faits qui se sont produits en 2016 à Lifou. Des faits qui ont été requalifiés par le tribunal en « tentative incestueuse d’agressions sexuelles par ascendant ».

  • justice

    Prison ferme pour des violences envers des gendarmes

    Deux  affaires jugées au tribunal correctionnel ce mercredi. Deux jeunes ont été condamnés pour des agressions contre des gendarmes en 2017 et 2015. Tous les deux mineurs au moment des faits ont été condamnés respectivement à 3 ans et demi de prison pour le premier, et 18 mois ferme pour le second. 

  • justice

    Des gendarmes attaqués en tentant de sauver une vie

    Une sombre histoire ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Nouméa. Quatre jeunes de la Conception devaient être jugés pour avoir agressé des gendarmes qui tentaient de réanimer un homme victime d’une attaque cardiaque. L’affaire a été renvoyée à septembre. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play