nouvelle calédonie
info locale

Un nouveau refuge pour la Spanc

animaux
SPANC nouvel espace
Avec plus d’un hectare à disposition, le nouveau refuge animalier de la Spanc offre un meilleur confort pour les animaux abandonnés et errants. Un nouvel espace installé à côté du parc des sports, à quelques mètres de l’ancien site de Dumbéa. 
Les pensionnaires à quatre pattes apprécient le confort de leur tout nouveau refuge. Cela fait un peu plus d’un mois, qu’ils ont déménagé de leurs anciens locaux, vieux de plus de 40 ans. Ce nouveau refuge de soixante-dix ares, est situé juste derrière le précédent. Conçu pour être plus fonctionnel, il bénéficie d’un meilleur système d’évacuation d’eau qui facilite le nettoyage des boxs. Quatre chatteries ont été construites pour que les félins s’y sentent à l’aise.

Les chiens, eux, peuvent se dégourdir les pattes au cœur de plusieurs petits parcs clôturés assure Catherine, bénévole à la SPANC. « Ici c’est un parc de détente, là je suis avec Olia, elle est sortie faire une petite balade, tous les jours les chiens sortent le temps d’une petite aération », témoigne cette passionnée des animaux. 
SPANC 2
 

Confort


Un refuge dont le coût s'élève à un peu plus de 200 millions de francs cfp, pour lequel il aura fallu près de deux ans de construction. « Le nouveau refuge est très différent, mais les chiens s’amusent autant, ils ont leur bassine d’eau pour se baigner, des boxes beaucoup plus grands et plus aérés et je pense que pour eux c’est bien plus confortable », poursuit la bénévole.

Ce qui ne change pas, c’est la capacité d’accueil : le site peut héberger environ quatre-vingt dix chats et quatre-vingt quatorze chiens. « Il est plus fonctionnel, plus agréable et plus confortable pour les animaux. Cela permet aussi de réagir plus vite sans perdre de temps », explique Michel Gautier, président de la SPANC. « Et puis la mer est à côté, il y a un chemin sécurisé, ce qui permet aux bénévoles de sortir les animaux en toute sûreté et de faire des plus grandes promenades », ajoute le professionnel. 

Le tout nouvel établissement devrait encore connaître quelques aménagements. Des plantations d'arbres sont notamment prévues pour ombrager le site.

Le reportage de Laura Schintu : 
©nouvellecaledonie
Publicité