nouvelle calédonie
info locale

Nouvel appel à «se bouger» pour la planète

climat
Mobilisation des lycéens pour le climat, 15 mars 2019, Moselle
Plusieurs centaines de jeunes Calédoniens s'étaient mobilisés le 15 mars. ©Clarisse Watue / NC la 1ere
Encore une fois, de jeunes citoyens entendent bien relayer en Nouvelle-Calédonie le mouvement mondial pour le climat. Le collectif «Allons + loin» appelle à mobilisation ce vendredi, de 7h30 à 13h30, à Nouméa, devant le siège du gouvernement. Ou ailleurs à travers le pays.
Il s’appelle Allons + loin et il appelle à une «mobilisation citoyenne intergénérationnelle». Le collectif de jeunes Calédoniens est apparu juste avant le mouvement de mars dernier, qui a vu des centaines de lycéens et d’étudiants marquer sur le Caillou la grève mondiale pour le climat. Ce vendredi, il appelle à renouveler l’effort, et à apporter une petite pierre pour exiger la déclaration d’urgence climatique. Une pétition en ce sens a été lancée en ligne, elle affichait jeudi soir environ 1500 signatures.
 
Affiche grève mondiale pour le futur
 

Un «sit-in pacifique, bienveillant, mais déterminé»

Rendez-vous est fixé de 7h30 à 13h30 baie de la Moselle, pour un «sit-in pacifique, bienveillant, mais déterminé». Une audience est annoncée avec les institutions, qui se verront remettre un cahier de doléances. Puis ce sera le «pique-nique local zéro déchet». L’idée: «Sensibiliser les gens, passer un grand moment de partage et d’amour et se bouger pour notre futur», résume Lou Halfon, l’une des porte-parole d’Allons + loin. 
  

A chacun son mouvement

«On invite tout le monde, dans les îles dans la province Nord, à se mobiliser et à se mettre devant leur mairie ou la province la plus proche de chez eux», détaille cette jeune femme de dix-sept ans. «Pour tout ceux du Grand Nouméa, on vous demande de nous rejoindre à Moselle, mais sinon, organisez votre petit mouvement !»
 

On invite tout le monde, dans les îles dans la province Nord, à se mobiliser et à se mettre devant leur mairie ou la province la plus proche de chez eux.
- Lou Halfon, Allons + loin

 

«Dans dix-huit mois, c'est trop tard»

« Plantons tous un arbre », le thème de ce mouvement mondial qui entend réagir à une véritable urgence. «L’urgence de la situation, formule Lou Halfon, c’est que selon le sommet de l’ONU et le rapport du GIEC, [le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat], dans dix-huit mois, c’est trop tard. Dans dix-huit mois, on est à un point de non retour. La planète est vraiment en train de mourir. La Calédonie est toute petite et pourtant, on est dans les plus grands émetteurs de CO2 par habitant au monde.»

Son appel au micro de Martine Nollet : 

Appel à mobilisation pour le climat

Publicité