nouvelle calédonie
info locale

Whakaari / White island : le bilan de l’éruption s'alourdit encore

océan pacifique
Eruption volcan NZ White island
Des personnes évacués par un bateau de touristes peu après l'éruption du 9 décembre 2019. ©Michael Schade
L'un des touristes présents sur l'île néo-zélandaise ​​lors de l'éruption volcanique, le 9 décembre dernier, a succombé dimanche à ses blessures. Le bilan de la catastrophe se monte désormais à vingt morts, dont deux corps qui n'ont pas été retrouvés. 
Un mois après l’éruption meurtrière sur l’île volcanique de Whakaari / White island, dans le Nord de la Nouvelle-Zélande, le bilan s'est encore alourdi. La police kiwie annonce ce lundi qu'un homme hospitalisé en Australie est décédé dimanche soir. Selon les médias néo-zélandais, il s'agit d'un père de famille du Victoria, dont une fille a succombé à ses blessures et une autre serait toujours soignée dans un hôpital, à Melbourne. 
 

Toujours des blessés dans un état critique

Le 9 décembre 2019, quarante-sept personnes de plusieurs nationalités, notamment des touristes venus d'Australie, étaient surprises par une éruption alors qu'elles visitaient cette île volcanique très fréquentée, dans la Bay of Plenty de l'île du Nord. A ce stade, le bilan humain de la catastrophe se monte à vingt morts, en incluant deux personnes dont les corps n'ont pas été retrouvés, et plusieurs blessés demeurent dans un état critique. 
Publicité