publicité

Nouvelle-Zélande : un important feu de forêt dans l'île du Sud

Les feux se sont intensifiés ce matin. Le seuil de sécurité ayant été dépassé, les autorités ont procédé à l'évacuation du secteur de Wakefield vers minuit la nuit dernière. Selon la police, environ 3000 personnes ont été évacuées à cause de l'incendie, la plupart habitant la ville de Wakefield.

 

  • RNZ avec Nadine Goapana
  • Publié le , mis à jour le
Depuis le  février, un important incendie, long de 22 km, mobilise les centres de secours du Nord de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Cet incendie situé dans la Pigeon Valley, à 30 kilomètres au sud-ouest de la ville de Nelson et il s'étend sur 22km.
La circulation fermée dans la ville de Wakefield en raison du feu de forêt © google map
© google map La circulation fermée dans la ville de Wakefield en raison du feu de forêt


D'importants moyens déployés

Les pompiers concentrent actuellement leurs forces sur un front celui près de la ville de Wakefield. 
D'importants moyens de lutte contre l'incendie y sont déployés :
  • 23 hélicoptères
  • 2 avions à ailes fixes
  • 1 équipe de drones
  • 29 équipes de pompiers et environ 150 pompiers. Ce sont des équipes composées de spécialistes de la végétation et des structures venant de tout le pays, du nord d’Auckland au sud de l'île.
  • 47 membres du personnel de gestion des incendies
  • 23 machines lourdes (excavatrices et bulldozers)
Au Sud de Wakefield, les résidents de Wai-Iti ont été avertis hier qu'ils pouvaient être évacués. Le commandant du district par intérim Zane Hooper a indiqué aux médias qu'il y avait environ 235 propriétés dans la zone de préoccupation, et tous les occupants devraient être "prêts à partir".

 

Une  sécheresse record

La sécheresse qui frappe actuellement le pays enregistre depuis la semaine dernière des températures records ont été enregistrées. Les flammes ont déjà détruit plus de 1.870 hectares, selon les autorités. 

"La situation reste évolue rapidement. La vie et les biens sont toujours menacés", a déclaré Roger Ball, directeur de la sécurité civile de la ville de Nelson lors d'une conférence de presse ce matin.


Pour l'heure, la levée de l'état d'urgence n'est pas envisagée en dépit des progrès effectués dans la zone de l'incendie, car les choses pourraient changer rapidement.


Une météo instable

Le responsable des services d'intervention John Sutton, a déclaré que l'incendie évoluait très lentement à l'heure actuelle et se situait à environ 10 km de Wakefield. 
John Sutton a déclaré que les services incendies commencerait aujourd'hui à utiliser des drones avec dispositif infrarouge afin de localiser les points chauds.

"Nous prévoyons maintenant que, compte tenu des conditions météorologiques actuelles, l'incendie prendrait six heures avant que l'incendie ne se déclare", a déclaré John Sutton, responsable des services d'incendie et d'urgence.


John Sutton s'est dit préoccupé par les prévisions de vents violents demain après-midi. La perspective de vents de 50 km / h pourrait mettre à mal leurs efforts pour contenir le feu.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play