La Nouvelle-Zélande prend des mesures de restrictions sévères aux frontières

coronavirus
jacinda ardern
©RNZ
La première ministre néo-zélandaise a annoncé cet après-midi que toutes les personnes arrivant dans le pays devront s'isoler pendant 14 jours. Les voyageurs en provenance des îles du Pacifique sont les seuls à ne pas être concernés.
C'est une des mesures considérées comme l'une des plus sévères au monde. Jacinda Ardern, la première ministre de la Nouvelle-Zélande a déclaré que ces mesures sans précédent sont le résultat d'une décision d'adopter une approche active pour prévenir de nouveaux cas de coronavirus au pays du long nuage blanc.
 

À partir de minuit, dimanche 15 mars, toute personne entrant en Nouvelle-Zélande - y compris les citoyens et résidents de retour de Nouvelle-Zélande - devra entrer en isolement pendant 14 jours ; tout le monde 


Les îles du Pacifique ne sont pas concernées (la Nouvelle-Calédonie inclus à priori). La politique d'isolement sera réexaminée dans 16 jours, avec la possibilité d'étendre ces restrictions. D'autres mesures pourraient être annoncées la semaine prochaine. 
 

Des mesures pour les résidents néo-zélandais

Les Néo-Zélandais sont fortement invités à ne pas voyager et à ne pas se saluer avec une poignée de main ou une simple bise. Jacinda Ardern a également annoncé de nouvelles mesures de sortie des frontières, ce qui signifie que les personnes ne seront pas autorisées à voyager de la Nouvelle-Zélande vers les îles du Pacifique si elles présentent des symptômes de coronavirus ou si elles ont voyagé en dehors de la Nouvelle-Zélande au cours des 14 derniers jours.
 

Plus de navires de croisières

La première ministre a également annoncé qu'aucun navire de croisière ne sera autorisé à accoster en Nouvelle-Zélande avant le 30 juin prochain.
 

Nous avons deux choix en tant que nation : l'un consiste à laisser le Covid-19 continuer et simplement se préparer ; le second consiste à intensifier les mesures préventives et à l'éteindre 


Ces mesures ont été saluées par les internautes sur les réseaux sociaux. Pour rappel, la Nouvelle-Zélande compte depuis ce samedi, six cas de coronavirus confirmés, et deux autres cas suspects. 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live