nouvelle calédonie
info locale

Les nuages de cendres du volcan d'Ambaé

monde
Volcan Ambae : niveau d'alerte 3
30 mars 2018 : nuages de cendres émanant du volcan d'Ambaé ©Santo Ambae Disaster Support Community - publication de Smol Faol Faol
Le 25 mars dernier, le ministère des Affaires étrangères avait placé le volcan Lombenben au niveau d’alerte 3 sur 5. D'importants nuages de cendres ont été observés. Certains toits de bâtiments et de réserves d'eau se sont effondrés à cause du poids de la cendre volcanique.

Le volcan "Lombenben" est aussi appelé "Manaro Voui"
du nom des 2 lacs du cratère de l’île d’Ambaé. Situé à environ 250 km
au nord de la capitale Port-Vila et à une cinquantaine de kilomètres
à l’Est des côtes de l’île touristique d’Espiritu Santo,
le volcan a été placé au niveau d'alerte 3 sur 5,
a indiqué le ministère des Affaires étrangères le 25 mars dernier.

Volcan Ambae : niveau d'alerte 3
©http://www.vmgd.gov.vu/

Ces dix derniers jours : une activité plus intense

Un volcanologue du GNS Science, Brad Scott, a toutefois déclaré
que le volcan était devenu plus actif au cours des dix derniers jours.

"Il y a eu des jardins couverts de cendres,
des branches brisées sur les arbres.
Certains toits de bâtiments et de réserves d'eau
se sont effondrés à cause du poids de la cendre volcanique."

Cliquez sur ce lien-vidéo :
https://www.facebook.com/sebastien.george.7796/videos/2133961780170466/?

Brad Scott a déclaré que des échantillons d'eau provenant d'Ambaé
arriveraient en Nouvelle-Zélande pour être testés.
Il a déclaré qu'une enquête aérienne menée cette semaine
par une force aérienne de la Royal New Zealand Air Force
aidera les autorités à évaluer ce qui se passe.

village sous la cendre volcanique
9
©Jameson Bani
Toit effondré sous le poids de la cendre volcanique
©Jameson Bani
Dépôt de cendre sur un toit
©Jameson Bani
Des bananiers écrasés sous le poids de la cendre volcanique
©Jameson Bani
Des cultures recouvertes de cendre volcanique
©Jameson Bani
Une vache au milieu de la cendre volcanique
©Jameson Bani
toit d'une réserve d'eau effondrée
©Jameson Bani
le bétail famélique
©Jameson Bani
Des vaches peinent à se nourrir
©Jameson Bani

 

 


 

Les premières éruptions ont commencé en septembre 2017
Ces éruptions ont incité les autorités du Vanuatu à ordonner l'évacuation immédiate des 11 000 habitants de l'île d'Ambaé.
Il rejetait un important nuage de gaz, cendres et de projectiles. Un périmètre de sécurité de 3 km autour du lac Voui était devenue une zone interdite d’accès. Ce n'est qu'en octobre, que la population a été autorisée à revenir, une fois l'activité volcanique calmée.
Publicité