O'League 2020 : douche froide pour Hienghène

sportncla1ère
Hienghène perd d'entrée en O'League et se complique la tâche.
Hienghène perd d'entrée en O'League et se complique la tâche. ©OFC
Pour son entrée dans le tournoi, le tenant du titre a été malmené 4-1 par le Galaxy FC, une équipe vanuataise renforcée par des recrues étrangères. La victoire d'Eastern Suburbs dans l'autre match du groupe A ne fait pas ses affaires. 

Dur retour en O'League


Courageux barragiste du mondial des clubs FIFA, il y a seulement deux mois, Hienghène s'est déplacé en Papouasie Nouvelle-Guinée avec la même ossature d'équipe que celle alignée au Qatar. Des titulaires habituels étaient certes absents, comme Brice Dahité et Geordy Gony (retenus par des obligations professionnelles) ou le Brésilien Vilela (qui n'a pas prolongé au club), mais les cadres du groupe ont bien joué. Difficile, dès lors, de comprendre ce revers 4-1 en ouverture du groupe A de O'League. 
A la décharge de Hienghène, deux décisions arbitrales lui ont coûté cher. D'abord cette faute évidente sur Amy Roïné, bousculé par un défenseur en retard, dans la surface, alors qu'il filait au but (10e). Quatre minutes plus tard, l'ailier du Galaxy FC, Feni, centre pour son coéquipier Roberson Dos Santos Ribeiro juste devant le but calédonien. Alors que Rocky Nyikéïne se couche bien et touche le ballon de ses gants, le Brésilien frappe dans ses mains, puis marque dans le but vide (14e).
 

Deux équipes solides


Entame difficile à encaisser. Le club de la côte Est ne lâche pas l'affaire pour autant. Amy Roïné, sur le côté gauche de la surface, trouve le poteau extérieur (17e). Bertrand Kaï, lancé en profondeur avec des defenseurs sur ses talons, tente un tir du gauche en pleine course (20e). Hyehen essaye de poser le ballon, de jouer en une ou deux touches de balle, et sait aussi varier son style avec du jeu direct. Même menée, et malgré une chaude alerte adverse avec ce coup du sombrero enchaîné par une volée au-dessus de Dos Santos Ribeiro (13e), rien ne laisse présager de la suite.
 
Roberson Dos Santos Ribeiro buteur et passeur contre Hienghène.
Roberson Dos Santos Ribeiro buteur et passeur contre Hienghène. ©OFC

 

Des recrues décisives


Le Galaxy FC va pourtant doubler la mise. On retrouve son Brésilien dans un numéro de soliste. Il efface deux rivaux dans la moitié de terrain de Hienghène avant de s'excentrer sur la droite et de délivrer, à l'opposé, une passe parfaite pour Féni dans la surface. Ce dernier reprend en force pour le 2-0. Les deux mêmes hommes à l'origine du premier but sont à nouveau impliqués, et tous deux sont des recrues. Roberson Dos Santos Ribeiro arrive du Villa Nova Atlético Clube, une formation du championnat d'Etat du Minas Gerais. Le Salomonais Gagame Féni est lui bien connu en Océanie pour avoir joué en Nouvelle-Zélande (Waitakere), en Papouasie (Hekari), ou encore à Fidji (Suva FC). 
 

4-1 au final, et derniers du groupe A


En seconde période, Bertrand Kaï manque l'occasion de réduire l'écart sur un penalty qu'il tire au-dessus de la barre transversale (60e). Et Joseph Athalé se voit refuser un but, semble t'il pour hors-jeu, alors que son retourné acrobatique intervient après une tête d'un coéquipier dévié par un Vanuatais (70e). Le Galaxy FC enfonce le clou à la 80e par une autre de ses recrues, le milieu anglais Terence Carter, laissé seul dans la surface. Si Jo Athalé inscrira bien un but sur penalty pour Hienghène, Kensi Tangis marquera celui du 4-1 pour son club.
 
Jo Athalé (au centre) a marqué deux fois mais s'est vu refuser un but. Amy Roïné aurait lui mérité un penalty.
Jo Athalé (au centre) a marqué deux fois mais s'est vu refuser un but. Amy Roïné aurait lui mérité un penalty. ©OFC

Un gros coup dur, suivi d'un second. Le succès des champions de Nouvelle-Zélande, Eastern Suburbs, contre Hekari United (2-1) dans l'autre match du groupe A. Si leur prolifique buteur Callum McCowatt est parti à Wellington Phoenix, ils peuvent compter sur Martin Bueno, auteur d'un doublé en 26 minutes.
Prochains matchs pour Hienghène, mercredi contre Hekari, puis samedi contre Eastern Suburbs. Les hommes de Félix Tagawa doivent gagner leurs deux prochains matchs en soignant la différence de buts si ils veulent éviter l'élimination en poule. 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live