O’League : Hienghène en quarts de finale

sportncla1ère
En battant Tefana 1-0, Hienghène s'est assuré une place en quart de finale.
En battant Tefana 1-0, Hienghène s'est assuré une place en quart de finale. ©OFC Phototek S.Wenzlick
Les coéquipiers de Roy Kayara joueront pour la première fois le tableau final de la ligue des champions d’Océanie. Ils ont sécurisé l’une des deux premières places du groupe A en battant Tefana 1-0.
 

Mission remplie


Lors du premier match face à Malampa (5-0), Hienghène n’avait réussi qu’une mi-temps sur deux. Cette fois, la première comme la seconde ont été mieux maîtrisées avec le souci, en phase offensive, de construire proprement. Tefana a tout de même poussé fort en seconde période, et la très bonne activité de Rocky Nyikeïne dans les cages a été une fois de plus nécessaire pour obtenir un nouveau résultat positif. 
 
Rocky Nyikéïne, une fois de plus très important dans le succès de son équipe.
Rocky Nyikéïne, une fois de plus très important dans le succès de son équipe. ©OFC Phototek S.Wenzlick
Avec cette deuxième victoire en deux matchs, les bleu ciel et blanc sont en tout cas assurés de terminer à l’une des deux premières places du groupe A, quelque soit le score du dernier duel, samedi, face à Lae City (tombeur de Malampa 4-2). En cas de nul ou de succès face aux Papous, Hienghène restera leader de la poule et aura l'avantage de recevoir en quarts de finale le deuxième d'un autre groupe. En cas de défaite, Hienghène finira 2e du classement et jouera à l'extérieur contre le premier d'un autre groupe en quarts de finale. 
Cédric Sansot, un milieu récupérateur encore en évidence sur le plan défensif hier.
Cédric Sansot, un milieu récupérateur encore en évidence sur le plan défensif hier. ©Alain Vartane
 

Première période très animée


Au stade Yoshida de Koné, il s’en est fallu d’un rien pour que les Tahitiens de Tefana n’ouvrent le score ce mercredi. Une passe en retrait malvenue pour le gardien aurait pu mal se terminer d'entrée. Mais dans la foulée, Hienghène trouve le fond des filets après une action confuse. Un débordement côté gauche d’Antoine Roïné qui lance Geordy Gony dans la profondeur. Le centre du milieu de terrain est détourné au premier poteau par une tête plongeante du stoppeur Krissian qui trompe son propre portier, Moana Pito (4e). Les joueurs de Félix Tagawa s’installent dans le camp adverse. Un coup-franc excentré à 25 mètres ne trouve pas le cadre, puis Gony tente un lob de plus de 30 mètres qui met en difficulté, une nouvelle fois, Pito. Les corners s’enchaînent sans succès pour Hienghène.
Le seul but du match : le stoppeur Krissian (n°4) marque contre son camp en coupant le centre de Gony.
Le seul but du match : le stoppeur Krissian (n°4) marque contre son camp en coupant le centre de Gony. ©Alain Vartane
 

Tefana rate le coche


Tefana va se réveiller et se créer des actions. A la 21e, après une faute sur Alvin Tehau, Viritua Tiaiho trouve le poteau extérieur sur un coup-franc bien placé. Juste avant la pause, c'est ensuite une frappe de vingt mètres d'Alvin Tehau qui oblige Rocky Nyikéïne à se détendre pour une superbe parade. Ce dernier aura été toujours impeccable, y compris sur plusieurs centres et corners tahitiens. En seconde période, les raids sur la cage de Hienghène s'intensifient. Benoît Mathon part seul dans la surface avant de buter sur le gardien. Il était hors-jeu. Ce même joueur rate une tête idéale à la réception d'un centre.  Enfin, en toute fin de match, Alvin Tehau frappe puissamment de plus de trente mètres. Le ballon semble partir tout droit dans la cage de Nyikéïne, trop avancé, mais finit sa course sur le haut de la barre transversale. Hienghène s'impose 1-0 et verra les quarts de finale.
 
Le défenseur Roy Kayara
Le défenseur Roy Kayara ©OFC Phototek S.Wenzlick
 

La fierté du défenseur de Hienghène, Roy Kayara