O'League : Magenta rejoint Hienghène en quarts, historique !

sportncla1ère
Une extension magnifique de Hnautra qui se termine en but.
Une extension magnifique de Hnautra qui se termine en but. ©OFC Phototek
Pour la première fois, deux clubs calédoniens accèdent au tableau final de ligue des champions d'Océanie. Après Hienghène, l'AS Magenta obtient son ticket en écrasant Tupapa Maraerenga 10-1. Les Solomon Warriors ont perdu 6-0 contre Auckland. Interview du capitaine Jean-Brice Wadriako

L'ASM termine en beauté


+ Après avoir chuté devant le leader du championnat néozélandais, Auckland City (1-2), l'ASM avait gagné le match le plus important contre son rival pour la 2e place, les Solomon Warriors (3-0), mercredi. Restait à terminer le travail aujourd'hui en assurant la plus large victoire possible face à Tupapa Maraerenga (Cook), ultra-dominé lors de ses deux premières sorties (1-10 et 0-15). Une précaution dans le cas où les Solomon Warriors auraient joué un tour à Auckland City, mais cela n'a pas été le cas (défaite 6-0 : doublé de Manickum et réalisations de Browne, Tavano, Lea'alafa et Hudson-Wihongi).

+ Après dix minutes de jeu, l'affaire est déjà pliée. Hnautra marque de près à la réception d'un centre, puis Welepane offre un caviar à Wahnawé qui devance le gardien d'un contrôle de la poitrine avant de marquer. A la 26e, l'ailier droit adresse un centre délicat au deuxième poteau, repris acrobatiquement par Hnautra : 3-0. Wahnawé profite ensuite d'un centre raté par Ouneï, pour finir l'action. Et sur un dégagement catastrophique du gardien adverse, Welepane récupère et passe en revue l'arrière-garde pour porter l'avantage à 5-0. Ce sera six buts d'écart à la pause après une ouverture dans la profondeur de Welepane pour Maitran qui remet devant les cages à Ouneï.

Festival offensif contre un adversaire trop faible


+ Deux autres buts suivront en seconde période. Deux débordements côté droit, conclus à bout portant par Yorick Hnautra. Tupapa réduit le score après un long coup-franc repris de la tête dans la surface de l'ASM, mais se fait punir à nouveau. Un raid côté gauche de la surface qui se termine par une frappe pied gauche dans un angle fermé de Kévin Némia (9-1). Puis une ouverture pour Hmaloko qui glisse à ce même Némia dans la surface. Sa frappe sans contrôle trouve le fond des filets. 

Interview du capitaine Jean-Brice Wadriako

Kevin Nemia, particulièrement adroit contre Tupapa Maraerenga.
Kevin Nemia, particulièrement adroit contre Tupapa Maraerenga. ©OFC Phototek
Enable Autoplay

 

Le classement du groupe D


Auckland City FC, victorieux des Solomon Warriors 6-0 dans son dernier match, termine en tête du classement avec trois succès en trois matchs, 9 points, 23 buts marqués et 1 encaissé.
Magenta prend la 2e place avec deux résultats positifs (3-0 contre Solomon Warriors et 10-1 face à Tupapa Maraerenga) et une défaite (1-2 devant Auckland), soit 6 points et une différence de buts de +11.
Les Solomon Warriors quittent la compétition avec 3 points et une différence de buts de 0.
Tupapa Maraerenga n'a remporté aucune de ses trois confrontations et se fait éliminer avec un record de buts concédés (35). 
Du jamais vu en O'League
+ Si depuis quatre ans, les deux premiers de la Super Ligue calédonienne sont autorisés à prendre part à la O'League, ils n'avaient jamais réussi à s'extirper, tous les deux, de la phase de poule. En 2016 et 2017, seule l'AS Magenta était parvenue à le faire. Et l'an dernier, aucun club ne s'était qualifié pour les quarts.

+ Au regard de ce passé, 2019 sonne comme une révolte. Hienghène Sport s'est offert la première place de son groupe A à Koné avec deux succès (5-0 contre Malampa, 1-0 face à Tefana) et un nul (1-1) ce qui lui permettra de recevoir au prochain tour. Magenta n'aura pas ce privilège, mais l'essentiel est là : en terminant 2e du groupe D après son carton face à Tupapa Maraerenga, le champion de Calédonie jouera lui aussi un quart de finale.  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live