O'League. Résumé du match Magenta - Kiwi FC

sportncla1ère
Magenta remporte son premier match dans le groupe C
Magenta remporte son premier match dans le groupe C ©OFC
C'était le début en Ligue des Champions d’Océanie pour l’AS Magenta. Le champion de Super Ligue a battu celui des Samoa, Kiwi FC, 2-0 vendredi. La victoire était impérative après le succès 6-1 de Tefana sur les fidjiens de Nadi F.A.
PREMIERE MI-TEMPS : 3 POTEAUX, 1 BUT
Face à un adversaire abordable, éliminé au tour préliminaire de l'édition 2012-2013 et battu trois fois en trois matchs de poule en 2013-2014, l'ASM devait à tout prix s'imposer. Leader de la Super Ligue 2016, invaincu en cinq matchs (Trophée des Champions et championnat compris), et habitué de la O'League, le club avait l'avantage de l'expérience et de la qualité technique sur son adversaire.
Au coup d'envoi, le coach Alain Moizan a choisi d'aligner son équipe-type.

                                                       Marek AUCHER          Bill NICHOLLS


                                                                        Pierre WAJOKA

                                          Cédric SANSOT                              Noël KAUDRE

                                                                    Joël WAKANUMUNE


        Jean-Christ WAJOKA    Jean-Brice WADRIAKO  Loïc WAKANUMUNE   George BEARUNE

                                                                     
                                                                        Leon IXOEE  

Dans un stade quasiment vide, l'AS Magenta attend 20 minutes avant de se créer la meilleure occasion. Après un débordement côté droit, le latéral Jean-Christ Wajoka rentre dans la surface et sert en retrait Marek Aucher. La "Madjer" de l'attaquant est superbe (reprise du ballon derrière la jambe d'appui avec l'intérieur du pied et du talon) mais le ballon échoue sur le poteau et longe la ligne de but avant d'être captée par le gardien adverse Matagi. Quatre minutes plus tard, c'est la délivrance. Cédric Sansot est fauché à 25 mètres des cages samoanes. Marek Aucher se présente pour frapper le coup-franc et profite de l'erreur d'un joueur de Kiwi FC qui se décale de ses camarades dans le mur. Le tir puissant du n°9 de l'ASM file tout droit dans le fond des filets. 1-0. Lancé en profondeur par Joël Wakanumuné, Bill Nicholls passe ensuite tout près de doubler la mise à la demi-heure de jeu (32e) mais son tir à ras de terre est renvoyé par le poteau droit du portier. Huit minutes plus tard, le vanuatais de l'ASM trouvera le sommet du poteau gauche sur une frappe puissante. A la pause, Magenta mène 1-0.

DEUXIEME MI-TEMPS : UN BLESSE ET LA DIFFERENCE
Au retour des vestiaires, le jeu produit laisse d'abord à désirer. La fatigue se fait ressentir et Pierre Wajoka est le premier à être remplacé. C'est ensuite Marek Aucher qui va souffrir. Alors qu'il part vers le but, le défenseur samoan Bureta dégage le ballon dans ... la tête du serial buteur de l'ASM. Ce dernier porte immédiatement ses mains vers ses yeux et va par la suite se positionner sur le côté droit du terrain, sans prendre part aux actions. Il sera remplacé dans la foulée. Le Kiwi FC, de plus en plus maladroit, n'y est plus du tout. Et Magenta prend à nouveau le dessus. Malgré certaines contre-attaques mal négociées, c'est un jeu d'école qui permet de doubler la mise. Au départ de l'action, un jeu en triangle initié par Sansot. A l'arrivée, une passe en profondeur pour Nicholls qui passe devant son défenseur avant de tirer croisé en direction de la cage. Le gardien Matagi ne parvient pas à le repousser et sa faute de main envoie le ballon dans ses propres buts. 2-0 pour l'ASM, ce sera le score final. 
Avec ce premier succès dans le groupe C, l'essentiel est acquis. Mais les remplacements des joueurs de Magenta avaient de quoi inquiéter. Le président Michel Messeaud a fait le point après le match. "Pour Pierre Wajoka, c'est une béquille. Il aura quelques jours avant le 11 avril pour se rétablir. Pour Bill Nicholls, il s'agissait de crampes. Rien de grave. Enfin pour Marek, c'est un ballon qui lui est arrivé dans les yeux. Il portait une lentille. Sa cornée paraît touchée. Il est à l'hôpital pour observation". L'absence d'Aucher pour les prochains serait un gros coup dur pour l'ASM qui manque d'attaquants de pointe. 
Le coach, Alain Moizan, a lui livré son analyse au micro de l'OFC :
"Toujours beaucoup de choses à rectifier, notamment l'efficacité offensive. On aurait du scorer beaucoup plus  à la mi-temps. On a touché trois ou quatre fois le poteau. Mais c'est le football, il faut être efficace. On a gagné logiquement, et l'équipe kiwi s'en sort bien finalement". 


TEFANA - MAGENTA : LE PROCHAIN DUEL, DECISIF
Le 11 avril prochain, Magenta affrontera l'AS Tefana qui pour son premier match dans le groupe C a étrillé les fidjiens de Nadi FA 6-1 ! A la mi-temps, les tahitiens menaient déjà 2-0 grâce à des buts de Temarii Tinorua et de Stanley Atani. En seconde période, Tauhiti Keck s'est offert un doublé. Un csc puis une dernière réalisation de Lucas ont eu raison du rival.
Le classement, ci-dessous, après la première journée de O'League dans le groupe C :

 Buts marquésconcédésDiff de butPTS
AS TEFANA (TAH)61+53
AS MAGENTA (NC)20+23
KIWI FC (SAM)02-20
NADI FA (FIJ)16-50

Pour rappel, seuls les premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales, ainsi que le meilleur deuxième. Si Magenta perd contre Tefana la semaine prochaine, sa victoire sur un score assez faible contre Kiwi FC pourrait lui coûter cher au moment de comparer les points ET la différence de buts finale.
D'où l'importance de gagner contre les tahitiens, pour ne pas avoir à se poser de questions.

SAMEDI : LOSSI - HEKARI, GROUPE B
Ce samedi à 14h30 sur NC1ère Télévision, à suivre AS Lössi contre les papous d'Hekari United. C'est le premier match de l'histoire de l'ASL en O'League après 52 ans d'existence. 




Les Outre-mer en continu
Accéder au live