Océanias Basket. Garçons et filles en finale B.

sportncla1ère
Reklai au lay-up avec Palau contre les Cagous.
Reklai au lay-up avec Palau contre les Cagous. ©FIBA Oceania
Avec une victoire en trois matchs de poule, les sélections calédoniennes accèdent à la finale consolante de la compétition. Elles joueront Tahiti. Le regard du Conseiller technique régional, Angelo François-Elocie, sur leurs parcours.

Les résultats

+ Après la défaite initiale et logique contre les favoris Australiens (32-155), double finalistes du Mondial U17 en 2012 et 2014, les moins de 17 ans garçons se sont inclinés de 18 points face à des Samoans à leur portée (64-82), puis ont remporté leur dernier match de poule devant Palau, l'adversaire le plus faible, de 24 points. Les Cagous affronteront Tahiti à 20h, heure de Guam, ce jeudi soir pour tenter d'obtenir la 5e place. 
+ Côté filles, les Océanias ont débuté par un très large succès 118-29 face à Palau, avant un revers, sans surprise, contre des Kiwies au-dessus (110-31), et un match accroché avec Guam (défaite 71-79). La finale B se jouera face à Tahiti à 18h. 

Garçons : "peut mieux faire"

+ Pour Angelo François-Elocie, l'équipe masculine "pouvait mieux faire. Notamment contre Samoa. On a manqué d'agressivité offensive et on a pêché dans l'adresse". Les Cagous n'étaient menés que d'un point à l'issue des deux premiers quart-temps (35-34). Après la pause, alors que leurs adversaires mulitipliaient les paniers à l'intérieur, l'équipe a privilégié les tirs extérieurs en première intention avec très peu de réussite (4/20 à 3pts, 20/56 à 2pts). Près du panier ou à mi-distance, Gabriel Rambans (19pts) et Grégory Chevrin (13pts) avaient pourtant causé du dégât. 
+ Le CTR a regretté également la manière face à Palau. Samoa avait gagné 126-48 contre ce même adversaire. La Nouvelle-Calédonie s'est imposée 65-41. "On est capable de faire plus. Peut-être que les garçons ont voulu se préserver pour le match pour la 5e place. Il n'y avait pas la même motivation, et plus la même intensité"
+ La sélection souffre de l'absence d'un intérieur de grande taille. "Marvin Ixoée est le plus grand. Il a sorti un gros match face à Palau (18pts, 27 rebonds!). Il doit travailler sa technique dos au panier".  

Filles : "encourageant" 

+  Le CTR basket a apprécié la combativité du groupe coaché par Sylvain Bailly. "J'ai bien aimé leurs parcours. Je savais que ce serait compliqué pour nos filles d'obtenir la deuxième victoire contre Guam qui jouait à domicile, devant son public. Cela se joue à seulement 8 points. Dommage qu'elles aient forcé les tirs à trois points. Quand le pourcentage de réussite aux tirs n'est pas bon, ils ne faut pas insister. Il faut attaquer le panier, et servir les intérieures. Les nôtres sont un peu plus grandes". Les filles, menées de 7 longueurs à la pause, sont bien revenues dans le troisième quart-temps (21-15), avant de céder dans le quatrième (17-24). A noter, les 11 points, 11 rebonds et 4 passes d'Oriane Qenenoj de l'AS6ekm.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live