nouvelle calédonie
info locale

« Octobre Rose » pour lutter contre le cancer du sein

cancer
Octobre rose
©DR
L’opération Octobre Rose est destinée à sensibiliser le grand public au cancer du sein, notamment à travers le dépistage. A cette occasion, nous avons rencontré une malade en voie de rémission.
Au centre de radiothérapie de Nouvelle-Calédonie, Marie-Agnès Abdelkader est venue pour une visite de contrôle. C’est aussi l’occasion pour elle d’échanger avec d’autres malades. 
 

Découvert grâce à la mammographie

Il y a trois ans, Marie-Agnès ressent des changements et des douleurs dans son corps. Elle décide d’aller consulter un médecin et tout s’enchaîne alors très vite. 
« Je vais faire une mammographie, et là, ils découvrent qu’effectivement j’ai un cancer du sein. Suite à ces résultats, j’ai été dirigée vers l’oncologue qui me prend en charge et le traitement qu’ils me mettent, c’est la chimiothérapie » raconte Marie-Agnès Abdelkader. « Après la fin de la chimiothérapie, on m’a opérée. J’ai eu une ablation complète. C’était dur, je ne voulais pas au départ. Et il y a quelqu’un que j’ai rencontré dans la rue qui m’a dit : il faut juste enlever çà, c’est un morceau de ton corps qui n’est pas bon. Et là çà m’a fait un déclic dans la tête. Et c’est comme çà que j’ai accepté."
Après l’ablation de son sein, Marie-Agnès a suivi des séances de radiothérapie pour réduire les risques de récidive. 
 

« Je ne pense plus que c’est le cancer qui mène ma vie »

Aujourd’hui encore, cette femme est suivie médicalement, mais le plus dur est derrière elle.
« Je ne pense plus que c’est le cancer qui mène ma vie. Non, c’est fini. Le plus dur est passé. »
Le cancer du sein a changé la vie de cette femme, mais, soutenue par ses proches, elle a su se reconstruire. Elle peut aussi compter sur la ligue contre le cancer. Des soins paramédicaux sont proposés pour améliorer son quotidien.
Rencontre avec Natacha Cognard et Christian Favennec 
©nouvellecaledonie

 

L’invité du JT

Selon le registre du cancer de Nouvelle-Calédonie, en 2016, le cancer du sein était classé premier cancer avec 145 tumeurs invasives.
Erick Camus, chef de service Gynécologie au CHT, était ce lundi l’invité du JT d’Alexandre Rosada.
©nouvellecaledonie

 

Au programme d’Octobre Rose

A Koumac, on a défilé dans la bonne humeur dans les rues du village ce 1er octobre pour le lancement de l'opération : 
La ligue contre le cancer bénéfice pour cette opération Octobre Rose du soutien de plusieurs commerces ou entreprises.
Ainsi, un stand d’information et de palpation mammaire est organisé le mercredi 2 octobre dans le hall de l’hôpital de Koné et le mardi 8 octobre de 8 h à midi dans le grand hall du Médipôle.
La ligue organise également un atelier confection de coussins en forme de coeur le mardi 15 octobre à partir de 13 h au siège de son comité à Nouméa.
Des ventes de noeuds roses et de tee-shirts « Octobre Rose » ou « La Nouméenne » sont organisées en différents endroits, ainsi que des « goodies » comme des bracelets ou des broches. 
Une vente de chocolats en édition limitée est également prévue tout le mois, jusqu’à épuisement des stocks. 
Et puis à noter cette collecte de soutiens-gorge dans différents lieux.  
Octobre rose 2019
©Ligue contre le cancer
Publicité