Onze communes éliront leur maire d'ici samedi

élections
Maires
En raison des conditions sanitaires en Nouvelle-Calédonie, les séances se dérouleront à huis clos. Le conseil municipal se réunit ce vendredi dans sept communes, les quatre autres procèderont à l’élection ce samedi. 
Onze communes sur les trente-trois que compte le territoire éliront leur maire en cette fin de semaine. En raison de l'épidémie de coronavirus, les réunions se dérouleront à huis clos. Le conseil municipal se réunit en revanche ce vendredi dans sept communes, les quatre autres procèderont à cette élection ce samedi. 
 

Vers un premier mandat

Yann Peraldi, 54 ans, directeur d’école et premier adjoint du maire sortant de Pouembout, est candidat. Avec 18 sièges sur 23, il sera le 1er édile de la commune.  

Premier mandat de maire également pour Pascal Vittori , 54 ans, à Boulouparis, fort de 18 conseillers sur 23. L’élection a lieu ce vendredi soir à 18h
 

Enjeux à Sarraméa

Qui va succéder à Alexandre Nemebreux à Sarraméa? Le maire sortant a peu de chance de retrouver son fauteuil de maire, il n’a que 4 sièges sur 15. Prisca Holéro de l’Union calédonienne et Karmen Holéro du Palika ont chacune 4 sièges et les tractations sont engagées entre les deux femmes. Le verdict sera connu samedi matin.
 

Seule femme à Nouméa 

La seule femme maire élue au 1er tour est Sonia Lagarde. Elle repart pour un second mandat dans la capitale avec 46 sièges sur 53. Le conseil municipal de la ville se réunit ce samedi à 11h15, pour élire premier magistrat et adjoints. 
 

Autres réélections

Deuxième mandat pour Pierre Chanel Tutugoro à Ponérihouen, le secrétaire général de l’UC est fort de 15 conseillers sur 19

À Houaïlou, Pascal Sawa du FLNKS va retrouver son fauteuil et confortablement, avec 22 sièges sur 27

Alphonse Poinine de l’UNI sera quant à lui réélu à Touho, avec 15 sièges sur 19

À Lifou, Robert Xowie UC enchaîne un nouveau mandat avec 25 conseillers sur 29.

À Belep, Farino et Moindou, les maires sortants ont une courte avance et leur réélection n’est pas assurée. De son côté, Jean-Baptiste Moilou de l'Union progressiste en Mélanésie brigue un troisième mandat à Belep, avec 8 élus sur 15À Moindou, le maire sortant Léon-Joseph Peyronnet de Calédonie ensemble obtient 7 sièges sur 15. À Farino, le maire sortant Régis Roustan devrait être quant à lui réélu à la tête de la mairie, avec 8 sièges sur 15.