« Ophir » remporte le Grand prix FIFO - France Télévisions 2020

cinéma tahiti
Ophir FIFO 2020
Le 17e Festival du Film documentaire Océanien (FIFO) a décerné son grand prix ce samedi au film "Ophir" d'Alexandre Berman et d'Olivier Pollet, au Grand Théâtre de la Maison de la Culture à Tahiti.
Le film "Ophir ", des réalisateurs Alexandre Berman et Olivier Pollet a séduit les membres jury, qui lui ont décerné le Grand prix FIFO-France Télévisions 2020. 

De quoi parle ce documentaire ?

 Ophir raconte l’histoire peu connue de Bougainville, île de Papouasie Nouvelle-Guinée. Le documentaire évoque les colonisations et la surexploitation de la terre par une compagnie minière étrangère, aboutissant à dix années de guerre civile dans les années 90.

La mine doit-elle être réouverte ? La population vacille entre espoir de paix,
de liberté, de travail, de développement et désir de protéger la culture autochtone… Pour rappel en décembre 2019, à l'occasion d'un référendum, la population de l'île de Bougainville votait à 98% en faveur de l'indépendance de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Découvrez la bande annonce d'Ophir :          

Palmarès du 17e FIFO

 
Grand prix FIFO-France Télévisions 2020 :
"Ophir", réalisé par Alexandre BERMAN et Olivier POLLET et produit par Arsam International, Fourth World Films, Kristian Lasslett.
   
1er prix spécial du jury :

"Merata : How Mum Decolonized The Screen" réalisé par Heperi MITA et produit par Chelsea Winstanley

2e prix spécial du jury :
"The Australian Dream" réalisé par Daniel Gordon et produit par Nick Batzias, John Battsek, Virginia Whitwell, Sarah Thomson.
   
3e prix spécial du jury :

"Ruahine : Stories In Her Skin" réalisé par Hiona HENARE et produit par Brown Bitty Pictures, Muaūpoko Trial Authority.
   
Le public a décerné son prix à son film favori parmi l’ensemble de la sélection :

Prix du Public :
"The Australian Dream" réalisé par Daniel Gordon et produit par Nick Batzias, John Battsek, Virginia Whitwell, Sarah Thomson.

Prix du meilleur court-métrage documentaire :
"Manus" réalisé par Angus McDONALD et produit par Howling Eagle

Prix du meilleur court-métrage de fiction :
"Liliu" réalisé par Jeremiah TAUAMITI et produit par Sunpix.

Prix du marathon d'écriture : 
Il a été attribué à Kohei LIMIK. pour son scénario "Isaie, l'enfant roi".