L'OPT va changer ses tarifs

consommation
L'agence centrale de l'OPT, à Nouméa, poste
L'agence centrale de l'OPT, à Nouméa. ©NC la 1ere
Il y a un mois et demi, le conseil d'administration de l'OPT a pris plusieurs mesures concernant les prix de ses services postaux et télécoms. Une nouvelle tarification que vient d'accepter le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie : internet fixe annoncé à la baisse, timbres à la hausse. 
Réuni ce mardi en séance collégiale, le gouvernement a validé la nouvelle tarification de l'OPT, passée en conseil d'administration le 19 décembre : «Les tarifs de l’internet fixe baisseront de plus de 40 % à compter du 1er mars, assure l'exécutif, tandis que ceux de l’affranchissement postal, qui n’ont pas évolué depuis quinze ans, augmenteront à partir du 1er mai.» 
 

Pour la gamme OPTimo

L'Office des postes et télécommunications peut donc augmenter les débits de ses dispositifs OPTimo. Dans la nouvelle gamme :
- une offre «permettra trois fois plus de débit pour le même prix jusqu’à 100 megabits par seconde pour 1 680 francs» ;
- l’offre Optimo THD (comme «très haut débit») «permettra dix fois plus de débit, jusqu’à un gigabit par seconde pour 2 650 francs (soit + 256 francs)»
Des offres à souscrire auprès de son fournisseur d'accès. 
 

Sur le «réseau fédérateur»

Autre mesure entérinée, l'évolution du «réseau fédérateur», socle de l'internet calédonien dont les clients sont surtout les fournisseurs d'accès. Le gouvernement assure qu'«elle permettra une baisse des tarifs proposés aux FAI de plus de 40 %, soit un prix moyen de 1 420 francs par mégabit / seconde».
 
Nouvelle grille de tarif pour le courrier local
©Gouvernement NC
 

Hausse du timbre par palier

Côté poste, courrier et colis, les prix de l'affranchissement vont augmenter par palier ces trois prochaines années :
• pour le courrier, le timbre local pour les lettres de moins de vingt grammes va coûter 87 % plus cher la première année d'application ; puis prendre + 29% la deuxième année, et + 17 % la troisième.
• pour les colis, ce sera une augmentation d'«environ + 10%»
 

Grilles simplifiées

Comment ? Parce que l'exécutif a validé une certaine simplification des grilles tarifaires, et la révision des prix de l'affranchissement. Des tranches de poids vont être regroupées, des destinations seront fusionnées, les prix seront harmonisés entre les envois en local ou en international... 
 
Nouvelle grille de tarif postal pour les colis
©Gouvernement NC
 

Surtout les professionnels ? 

Selon le gouvernement, les particuliers achètent en moyenne moins de dix timbres par an. La plupart du courrier local est générée par les entreprises et les institutions comme l'exécutif lui-même, la Cafat, les banques, Enercal, EEC et la Calédonienne des eaux. Et un tiers envisage de passer à la dématérialisation du courrier.
 

Exemple

Pour être concret et «à titre de comparaison, le timbre de La Poste pour une lettre locale prioritaire de moins de 20 grammes (Marianne rouge), qui a augmenté de 10 % au 1er janvier 2020, coûte désormais 1,16 euros, soit 138 francs. En Nouvelle-Calédonie, le timbre équivalent (cagou rouge) dont le prix de 75 francs n’a pas évolué depuis plus de quinze ans, coûtera 140 francs à compter du 1er mai prochain.»
 

Diminuer le déficit de l'activité

D'après l'OPT, ces nouveaux tarifs «devraient permettre de réduire le déficit» de la branche courrier et colis «de deux milliards de francs en 2018 à 983 millions en 2022».
Les Outre-mer en continu
Accéder au live