nouvelle calédonie
info locale

Païta : un mouvement de grève paralyse la société Caltrac [MISE A JOUR]

social
Grève Caltrac
©Solidarité-NC
Une trentaine d'adhérents au syndicat Solidarité-NC était mobilisée depuis lundi matin devant la société Caltrac pour défendre l'emploi local. 
Depuis lundi matin, ils étaient vent debout contre la création d'un poste d'encadrement et le " non-respect de la promotion et de la protection de l'emploi local. " Une trentaine de grévistes issus du syndicat Solidarité-NC exprimaient leur colère devant la société Caltrac situé à Païta sud. D'autres personnes affiliées ont suivi le mouvement sur certaines mines du Nord. Selon le syndicat, la grève aurait eu des répercussions sur l'activité de plusieurs sites miniers. Au cœur du conflit, le recrutement de personnes extérieures sur des postes à responsabilités, suite à une réorganisation de l'entreprise.
 

Ils nous ont dit que ces quatre postes de responsables étaient destinés à de la promotion interne. Or, deux postes ont été pris en externe, notamment un poste de responsable opération de mines que nous remettons en cause car celui-ci nous semble inutile au regard des chefs de site dont nous disposons déjà. De plus, ce genre de poste freine la promotion interne sur le site minier. Nous avons également des soupçons sur les délais de résidence de la personne concernée mais la direction refuse pour l'instant de nous communiquer ces documents. 

- Jean-Louis Nakamura, délégué syndical Solidarité-NC chez Caltrac. 

 

grève caltrac
©Sylvie Hmeun


De longues négociations 


Dans un premier temps, les grévistes ont obtenu que le poste d'encadrement au centre du conflit soit supprimé mais pas que la personne qui l'occupait soit remerciée. La direction souhaitait en effet que celle-ci puisse exercer des missions d'intérim sur des prestations externes, ce que le syndicat Solidarité-NC refusait catégoriquement. Dans ce contexte tendu, les négociations ont avancé péniblement durant plusieurs heures avant de finalement parvenir à un protocole d'accord jugé "satisfaisant" par le syndicat qui a obtenu gain de cause sur les principaux points du préavis de grève. 

 
Publicité