publicité

Palau : il ne reste plus beaucoup de méduses dans le lac aux méduses

C'est une merveille de la nature qui attire de nombreux visiteurs aux Palau : le lac aux méduses. Mais ces derniers temps, les méduses dorées désertent ce lac d'eau saumâtre. El Nino est pointé du doigt, mais ce n'est peut-être pas le seul responsable.

Le lac aux méduses des Palau portait bien son nom, jusqu'à récemment... © ABC
© ABC Le lac aux méduses des Palau portait bien son nom, jusqu'à récemment...
  • Élodie Largenton
  • Publié le , mis à jour le
Alors qu'on dénombre d'ordinaire environ 8 millions de méduses inoffensives dans ce lac, des scientifiques de la Fondation pour la recherche sur les récifs de corail des Palau n'en ont recensé que 600 000, il y a un mois.

Depuis, la situation aurait encore empiré, estiment les professionnels du tourisme de la région, comme Sam's Tours, qui parle d'environ 300 000 méduses. Les gens sont inquiets, rapporte Madelsar Ngiraingas, de l'association du tourisme des Palau : « On a un de nos adhérents qui a emmené un couple de touristes sur place le week-end dernier et ils n'ont pas pu voir une seule méduse de la journée. Les professionnels du tourisme sont très inquiets de voir que leur nombre a baissé de manière spectaculaire en si peu de temps. D'après ce qu'on nous dit, il pourrait y avoir plusieurs explications, dont la sécheresse. »
 
Depuis le début de l'année et l'arrivée du phénomène El Nino, l'archipel manque cruellement d'eau : il n'y a jamais eu aussi peu de précipitations depuis 1951, selon les données officielles. Or, sans eau de pluie, le lac est plus salé, ce qui prive les méduses de nutriments essentiels, qui leur arrivent généralement via le ruissellement de l'eau.
 
Cette situation pousse certains professionnels du tourisme à interrompre leurs activités. Dermot Keane dirige l'une des principales entreprises touristiques des Palau : « En ce moment, on n'organise pas de sortie au lac aux méduses. Quand on regarde nos brochures ou des vidéos sur Internet, on a certaines attentes. Malheureusement, à l'heure actuelle, même s'il y a toujours des méduses dans le lac, ce n'est pas l'expérience que nos clients s'apprêtent à vivre. »
 
Le gouvernement local a publié un communiqué disant que le lac restait ouvert au public pour le moment, et qu'il y avait de grandes chances pour que la population de méduses augmente de nouveau lorsque les conditions climatiques s'amélioreront. C'est aussi ce que pensent les scientifiques, mais ils s'inquiètent de la menace à long terme que fait peser le changement climatique sur l'écosystème fragile des Palau.

 

Un autre facteur est pointé du doigt par Madelsar Ngiraingas - le nombre trop élevé de touristes : « C'est l'une de nos principales attractions et on aimerait préserver l'intégrité écologique du lac. On a réussi à faire venir des gens ici sans trop de dégâts, mais je crois que 600 touristes par jour, c'est trop de pression pour un petit espace. »

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play