Palika : 40 ans de lutte pour l’Indépendance

politique
Palika
©NC1ere/Cédrick Wakahugnème (CM)
Le Parti de Libération Kanak fête son 40ème anniversaire cette semaine. Il organise pendant trois jours, les 15, 16 et 17 juillet 2016 des festivités sur la commune de Voh. Ces célébrations seront marquées par un grand meeting, des expositions et un plateau musical. 
C’est à la tribu de Bweeyen (en langue Pwaameï) dans le nord de la commune de Voh que ces célébrations du 40ème anniversaire du Palika vont se dérouler. Si le Parti de Libération a vu le jour à Amoa en 1976 sur Poindimié, c’est à Voh à l’occasion d’un Congrès quelques années plus tard qu’il a su définir son idéologie. « A cette époque, cette idéologie va être son arme de lutte contre le colonialisme, l’impérialisme et la lutte des classes », confie Astrid Gopoéa, l’une des porte-paroles du Parti de Libération Kanak, « en effet, c’est dans ces années là, que le Palika a défini comme mot d’ordre Kanak révolutionnaire socialiste », poursuit-elle. 
 

L’évolution du Palika d’hier à aujourd’hui

Les célébrations vont rassembler l’ensemble des structures de la composante du FLNKS mais également le CNJP, le Conseil National des Jeunes du Palika. 
Au-delà du côté festif, ces journées mémoire vont permettre au Parti de faire un point d’étape sur son histoire. Ses origines mais également son évolution dans le temps. « Il y a tout un travail sur une exposition qui a été fait », souligne la directrice de cabinet de Déwé Gorodey, en charge de la culture au Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, « On a appelé l’ensemble des militants à faire un travail également sur l’implantation du Palika dans chaque région. Cette exposition montre l’évolution du parti, depuis sa création à aujourd’hui. Comment ce combat pour l’Indépendance a évolué à tous les niveaux. Que ce soit au niveau institutionnel, syndical et dans la société civile d’une manière générale ». 
 

Meeting et Jeunesse au cœur des célébrations

A l’occasion de ces festivités, un grand meeting sera organisé. « Il va permettre à l’ensemble des invités, composantes du FLNKS, mouvances Indépendantiste et Loyaliste de donner leur vision sur l’avenir du Pays à l’aube de la sortie de l’Accord de Nouméa », souligne l’une des porte-paroles du Palika. 
La place de la Jeunesse est également au centre de cet évènement. « Lorsque nous avons débuté ces préparatifs, nous sommes partis d’un constat », indique Honoré DIEMENE, Membre du Comité Organisateur des 40ans du Palika, « les dernières élections ont montré qu’il y a beaucoup de jeunes qui ne sont pas allé voter. Au travers de ces trois journées, notre motivation sera d’expliquer aux jeunes notre histoire. Ainsi, nous allons proposer des jeux ludiques pour permettre à ces jeunes de capter l’information ». 

 

Trois jours de festivités

« Faire accéder le Pays à l’Indépendance, c’est notre responsabilité », c’est le thème choisi par le Comité organisateur pour ces festivités. Ces trois jours de célébrations sont ouverts à l’ensemble des publics. Un dispositif de sécurité et des stands de restauration sont prévus sur place. Ces festivités seront ponctuées par des danses traditionnelles, un podium musical copieux en soirée et un énorme gâteau d’anniversaire qui marquera les 40 ans d’existence du Parti de Libération Kanak. 

 

Le reportage de Gilbert Assawa et Jean Nöel Méro

©nouvellecaledonie