nouvelle calédonie
info locale

Des expérimentations pour lutter contre les papillons piqueurs

environnement
Papillons piqueurs
©Michel Bouilliez
Les papillons piqueurs ravagent périodiquement les vergers calédoniens. À chaque fois, les conséquences économiques sont importantes. Une doctorante de l'IAC, l'Institut agronomique calédonien, élabore une forme de piège à base d'odeurs pour les éliminer. 
La beauté du diable, c'est le tueur en série des vergers calédoniens. Débarqué dans les années 1920, le papillon piqueur des fruits ravage périodiquement les plantations. En se nourrissant de leur jus, il fait pourrir les fruits.

À l'IAC, les doctorants espèrent les piéger grâce à leur odorat et à leur gourmandise. Lise Leroy, doctorante en écologie chimique, a recherché patiemment les fragrances les plus attractives pour ces papillons nocturnes. "Mes mixtures, je les ai élaborées à partir des odeurs de fruits que j'ai étudiées et dans chaque fruit, j'ai trouvé des composés qui étaient plus ou moins présents et plus ou moins importants. J'ai pris certains de ces composés et je les ai mélangés."
 

Expérimentations nocturnes

papillons piqueurs nocturnes
©IAC

Il y a près de 84 parfums à tester dans un tunnel olfactif. Après avoir capturé des papillons piqueurs, Lise Leroy a donc lancé des centaines d'expérimentations nocturnes pour connaître les molécules les plus attrayantes. "Ce qui va se passer, c'est qu'on va mettre un papillon au niveau du tunnel de vol et on va regarder la distance et la façon dont il va réagir par rapport à nos composés olfactifs", explique-t-elle.

Le test nocturne aurait permis de sélectionner cinq mixtures particulièrement appréciées des papillons. Il restera à contrôler leur attractivité en extérieur, là où toutes les odeurs se mélangent. Si l'expérience est concluante, les pièges odorants contiendront aussi un appât sucré empoisonné. Un bon moyen de réduire l'impact de ces suceurs de fruits, à l'élégance si perfide. 

Le reportage de Nouvelle-Calédonie La 1ère :
©nouvellecaledonie
Publicité