Parcours d'un candidat : Louis Manta

élections
Louis Manta
Louis Manta candidat pour la première circonscription ©NC 1ère
Louis Manta est le candidat de «la France Insoumise » dans la première circonscription. Il s’agit là de son premier engagement politique. Voici son portrait, et le projet qu’il porte.

Son portrait

Il s’appelle Louis Manta, a 25 ans et travaille comme contrôleur des recettes dans une entreprise calédonienne. Un jeune homme originaire de La Conception, au Mont-Dore, qui n’avait pas d’expérience militante avant de rejoindre les Insoumis. 
Sa suppléante, Francine Baumann, est une chercheuse en épidémiologie, une mère de cinq enfants âgée de 57 ans.
Leur priorité « faire gagner la France Insoumise à l’Assemblée nationale et aider à préparer la sortie de l’accord de Nouméa en paix ».
Ils défendent trois points essentiels : l’urgence démocratique, l’urgence écologique et l’urgence sociale.
Mais aussi la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes, ainsi que leur autodétermination.
 

Son projet

Louis Manta était interrogé par Yvan Avril dans le JT du 19 mai.

 

 
L’ensemble des candidats de la première circonscription
Sonia Backès (Les Républicains ensemble dans la France); Lina Balmelli (Front national) ; Bernard Deladrière (Le Rassemblement - Les Républicains) ; Alain Descombels (sans étiquette) ; Philippe Dunoyer (Calédonie Ensemble);  Philippe Gras (sans étiquette); Michel Hanocque (Union populaire républicaine); Louis Manta (La France insoumise); Germaine Nemia-Bishop (Rassemblement autochtone et souveraineté partagée); Charles Washetine (Union nationale pour l’indépendance) ; Macate Wenehoua (Union progressiste en Mélanésie) ; Gaël Yanno (Union pour la Calédonie dans la France).