Parler de sexualité à travers la danse

santé
Projet danse théatralisée sexualité restitution centre Tjibaou (15 septembre 2017)
Le spectacle présenté par les lycéennes de Houaïlou aborde le sujet du viol. ©NC 1ère
De la danse théâtralisée pour parler sexualité aux jeunes, c'est l'aventure dans laquelle se sont lancées cinq lycéennes de Houaïlou. Après la sensibilisation et les répétitions, ce projet a été restitué au centre Tjibaou. Aperçu, avant qu'il soit présenté l'an prochain à des classes de quatrième.
Mirianna, Marie-Jo, Andréa, Logan et Mirella viennent de passer quatre semaines en résidence artistique. Ces cinq lycéennes de Do Néva, à Houaïlou, ont monté avec le chorégraphe Richard Digoué un spectacle scolaire de vingt minutes. Les jeunes filles sont élèves en CAP service aux personnes et vente en milieu rural. Elles ont d'abord été sensibilisées au thème de la sexualité avec des éducateurs, dans l'enceinte de leur lycée. Puis la classe a passé une semaine de création avec Richard Digoué à la tribu de Gouareu.

Projet danse théatralisée sexualité Do Néva Richard Digoué (septembre 2017)
Résidence à Gouareu: devant le temple, les filles enchaînent les mouvements montrés par Richard Digoué. ©NC 1ère / Marguerite Poigoune

 

Tournée

La dernière quinzaine s'est déroulée au centre Tjibaou. C'est là que vendredi, a été restitué ce projet au long cours mis sur pied avec deux professeurs. Karine Arroyo et Cédric Michaut ont découvert le résultat, qui sera présenté l'année prochaine aux quatrièmes de province Nord. Il est question d'une tournée de représentations, suivies de discussions entre les actrices ainsi que les éducateurs, et les jeunes spectateurs. Pour que les jeunes parlent aux jeunes, sur ce sujet important et délicat des comportements liés à la sexualité.
©nouvellecaledonie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live