Un partenariat civil et militaire pour former de jeunes artisans calédoniens

entreprises
Partenariat RSMA CFA
©Nadine Goapana
Ils sont douze stagiaires volontaires - dix hommes et deux femmes - âgées entre 18 et 25 ans à suivre la toute première formation du service militaire adapté en alternance en entreprise. Un partenariat de formation civile et militaire, unique au niveau national, mis en place en Nouvelle-Calédonie.
Le Centre de formation de l’artisanat de Nouville accueille dès ce lundi des stagiaires au statut particulier. Douze volontaires en treillis militaire vont suivre durant 14 mois une formation en alternance en entreprise pour devenir « installateur sanitaire et énergies renouvelables ».
«  Je viens du Nord, de Touho, et je me suis engagé en tant que volontaire stagiaire RSMA parce que j’avais arrêté l’école au niveau bac » explique Joachim. « Ensuite, je suis rentré au RSMA pour apprendre un métier ». 
Serena de son côté vient « chercher un diplôme. Et c’était la seule filière pour avoir un CAP après. Et c’est en alternance avec le CFA, du coup, c’est bien, parce que après on est en entreprise, on fait des stages… ».
 
Partenariat RSMA CFA
©Nadine Goapana
 

Apprentissage et encadrement

A la fois militaires et apprentis, ces stagiaires âgés de 18 à 25 ans, sans diplômes, seront encadrés par un de leurs instructeurs et par un formateur du CFA.
« Ils vont être avec moi trois semaines sur quatre au centre de formation de l’artisanat à Nouville » explique Yoann Gauvin, formateur en installation sanitaire au CFA. « Durant cette phase, on va avoir toutes les pratiques, les techniques de façonnage du cuivre, de pose d’appareils sanitaires. On va avoir aussi les prémices de leur professionnalisation. L’avantage de cet encadrement militaire, c’est que nous n’avons pas besoin de gérer la partie comportement. C’est vrai que toute la partie cadre, la partie respect est inculquée. Donc, c’est un savoir-être qui est très apprécié ».
 
Partenariat RSMA CFA
©Nadine Goapana
 

Une expertise commune

Ce cursus est unique au niveau national car il associe civil et militaire.
«  Nous nous sommes associés au CFA pour répondre aux besoins du territoire, répondre aux besoins de formations qualifiantes au profit de nos jeunes. Et cette association repose sur une expertise commune du CFA et du RSMA » explique le chef de bataillon Aymeric de Marolles, chef de la maison du SMA à Nouméa. 
A l’issue d’un apprentissage d’une durée totale de 20 mois, un examen professionnel validera leurs acquis, avec à la clé, un diplôme de niveau CAP.
Le reportage de Nadine Goapana et Cédric Michaut 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live