nouvelle calédonie
info locale

Le Parti travailliste prendra le temps de se positionner pour le référendum

politique
Louis Kotra Uregei en ouverture du dixième congrès du PT, parti travailliste, 30 novembre 2019
Louis Kotra Uregei en ouverture du congrès. ©NC la 1ere
Alors qu'une décision était attendue, le Parti travailliste a terminé son dixième congrès sans arrêter de position concernant sa participation, ou non, au deuxième référendum. Une nouvelle réunion sera dédiée au sujet après les municipales.
Le Parti travailliste a pris la décision… de reporter la décision ! A l'issue de son dixième congrès, ce week-end, à Nouméa, le mouvement n'a pas tranché quant à sa participation à la prochaine consultation. 
 

«Il y a des positions différentes»

«Nous avons décidé de reporter la décision, concernant le référendum de 2020, dans une convention qui va se tenir après les élections municipales», relate ce dimanche Louis Kotra Uregei, qui a été reconduit dans sa fonction de président. «Il y a des positions différentes et il n’y a pas eu assez de temps pour débattre. On a préféré consacrer encore du temps.»
 

Réflexion au sein des comités

Chaque comité est donc appelé à «retourner réfléchir». La dite-convention, qui sera dédiée au sujet, pourrait avoir lieu en juin ou juillet. 
Ecoutez LKU au téléphone d’Alix Madec :

Dixième congrès du PT, LKU

 

Un «peut-être» sous conditions

Dans son discours d'ouverture, samedi matin, il avait déclaré que «le Parti travailliste pourrait envisager d’appeler à voter à la prochaine consultation». Mais en fixant des conditions à remplir par le FLNKS. 
Publicité