Pas de cas, décision jeudi pour la suite du confinement, enquête, masques, vaccination, débit : le point sanitaire du 16 mars

coronavirus
Coronavirus point sanitaire du 16 mars 2021
©Coralie Cochin / NC la 1ere

La Nouvelle-Calédonie compte toujours 35 cas de Covid confirmés depuis le 7 mars. Le gouvernement a pris des décisions sur les masques, les gels hydro-alcooliques, les centres de vaccination dédiés ou le débit internet. Quant au prolongement, ou pas, du confinement, réponse attendue jeudi.

Pour une fois, aucun cas positif n’a été détecté hier, lundi, à l’issue des 278 dépistages qui ont été effectués. Annonce faite mardi matin au point presse quotidien du gouvernement. «On ne crie pas victoire. C’est juste une bonne nouvelle à l’instant T», a formulé le porte-parole du seizième gouvernement en charge des affaires courantes. Nous restons donc à 35 cas détectés depuis le dimanche 7 mars (93 depuis le 18 mars 2020).

Compte-rendu de Martin Charmasson et Christian Favennec : 

 

Après le 22 mars...

Christopher Gygès qui l’assure : «Dès jeudi, il y aura une communication du gouvernement sur la prolongation ou non du confinement.» Confinement pour l’instant prévu jusqu’au lundi 22 mars inclus.

 

Exonérations

Plusieurs annonces en lien avec la séance du gouvernement de ce matin. Comme prévu, les masques destinés à la vente et les gels hydro-alcooliques sont totalement exonérés de droits de douanes et de TGC à l’importation. Plus de taxe générale à la consommation, non plus, sur certains masques de protection pour les professionnels et les gants médicaux jetables. 

Masques, deux types, coronavirus, mars 2021
©NC la 1ere

 

Prix réglementés

Par ailleurs, le prix des masques FPP1 est réglementé à 50 F maximum l'unité (2 500 F max la boîte de cinquante masques) - ce sera en vigueur dès publication de l’arrêté au journal officiel. Encadré, aussi, le tarif des gants en caoutchouc, savons, gels et solutions hydroalcooliques et/ou désinfectants. «Par un coefficient de marge maximal de 1,3 qui s’applique entre le grossiste et le détaillant, puis entre le détaillant et l’acheteur final», détaille le gouvernement. Signalons que les pharmacies ont le droit de préparer leur propre solution jusqu'à la fin de l'année.

Alloc' Covid : arrêté «repoussé»

Sur la partie chômage partiel, après avoir annoncé les modalités d'application de la mesure, rectification apportée : «L'arrêté relatif à l'allocation Covid-19 a été repoussé d'une semaine en séance du gouvernement ce matin pour des raisons techniques», selon un message émanant du dit-gouvernement. «Il fera l'object d'un nouvel examen» mardi prochain.

Coronavirus, travailleur en télétravail, mars 2020
Un travailleur en télétravail durant le confinement calédonien de 2020. ©NC la 1ere

 

Bande passante

En partenariat avec l'OPT, il a été décidé d'augmenter de 15 % la bande passante, sans frais supplémentaire, dans une optique d'améliorer le débit internet (une fois que cela aurait été répercuté par les cinq fournisseurs d'accès) et de favoriser le télétravail. Mise à disposition gratuite par l'Office, également, le fait d'aller sur des sites de continuité pédagogique (la liste peut être consultée ici)

Investigation, mode d'emploi

Ce point de situation a été marqué par la présence du Dr Martine Noël, médecin de la DASS venue détailler la méthode d'investigation des autorités sanitaires face à un cas positif. Explications à retrouver en long ici :


Que le variant anglais

Côté vaccination, 1 112 doses ont été prodiguées lundi. En séance collégiale, le gouvernement a autorisé la mise en place d'un centre à la Sécurité civile, à Nouméa, pour vacciner «le personnel essentiel des collectivités», dixit Christopher Gygès. Mais aussi :

  • au CHS Albert-Bousquet de Nouméa;
  • l’unité de néphrologie de Nouvelle-Calédonie - U2NC - qui a quatre sites (l’unité de néphrologie de Nouméa, le centre médical Medisud à Nouméa, l’unité sanitaire de La Foa, et celle de Bourail);
  • l’Atir, Association pour la prévention et le traitement de l’insuffisance rénale.

D'après Christopher Gygès, un autre centre de vaccination aurait été entériné à la Médecine du travail - le SMIT situé à Normandie - «pour le personnel essentiel des entreprises». On relèvera également que seul le variant anglais du virus a été repéré en Nouvelle-Calédonie.


Et pour revoir le point presse :