publicité

Pas question d'un 3ème accord pour Bianca Henin du Front National Calédonien

La secrétaire fédérale du Front National en Nouvelle-Calédonie était l'invitée du journal du dimanche 19 juin. Il a été question de délinquance, de crise économique et d'avenir institutionnel.

© NC1ERE
© NC1ERE
  • BW
  • Publié le , mis à jour le
Le Front National en Nouvelle Calédonie c’est un représentant à la mairie du Mont Dore, et 500 adhérents.
Bianca Henin, secrétaire fédérale du FN a répondu aux questions d'Alexandre Rosada sur trois grands thèmes.

                                1.    La délinquance
Les chiffres sont alarmants dit-elle, le 1er trimestre 2016 est une catastrophe. « Je reste persuadée que s’est l’éducation qui est au départ du raté. Ca n'est pas à la collectivité de prendre en charge cette délinquance, si les parents ne sont pas sanctionnés ».
Elle a d'ailleurs rappelé qu'en 2012, elle a été la première à demander un centre éducatif fermé.

                               2. La crise économique

Pour Bianca Henin :"il faut prendre des mesures incitatives pour redonner du travail aux entreprises."
Concernant la TGC pour elle "c’est une bonne taxe puisqu’elle vient en remplacer plusieurs mais cette mesure aura un impact inflationniste"
                       
                                 3. L'avenir institutionnel

Le FN a toujours voulu que la Nouvelle Calédonie reste Française a réafirmé la secrétaire du FN en Calédonie. Quand à l'arrivé de Thierry Lataste, elle se déclare méfiante quand au rôle du nouveau Haussaire, qui selon elle n’est pas neutre.
Pour elle, il faut aller au référendum d'indépendance le plus rapidement possible et elle a tenu à rappeler qu'elle est contre un troisième accord.
Bianca Henin a annoncé la venue en Calédonie de Marine Lepen même si aucune date n'est encore arrêtée.


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play