publicité

Jeux du Pacifique

rss

Passage de cap grâce à l'athlétisme, le judo, le squash ou le tir : le journal des Jeux du mardi 16 juillet

Dans ces Jeux du Pacifique, la Nouvelle-Calédonie a dépassé les cinquantes médailles d'or. En athlétisme, le handisport, le décathlon et le marteau ont versé une pluie de récompenses sur la délégation cagoue. Le judo a apporté une solide contribution, de même que le squash ou le tir.

© Pacific games press service et NC la 1ere
© Pacific games press service et NC la 1ere
  • Rédactions de la 1ere, avec Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le

Huit en un jour à l'athlétisme

Florian Geffrouais dans l'une des épreuves du décathlon. © Seilala Vili / Wallis et Futuna la 1ere
© Seilala Vili / Wallis et Futuna la 1ere Florian Geffrouais dans l'une des épreuves du décathlon.
• La deuxième journée d'athlétisme à l'Apia park stadium a ramené le soleil et une averse de médailles calédoniennes. L'une était scrutée depuis la veille : au décathlon, les efforts de Florian Geffrouais ont payé. En soirée, il montait sur la plus haute marche du podium grâce à ses 7 419 points. Le Papou Karo Iga, 6 643 pts, s'est classé deuxième de ce décathlon. Suit le Tahitien Timona Poareu (6 521 pts).
  
• Plus tôt dans la journée, Rose Vandegou devenait la première médaille d'or féminine des Jeux du Pacifique au lancer de javelot handisport. La Calédonienne, qui n'avait jamais participé à la compétition, l'a emporté grâce à un jet à 22,14 mètres (quatre de plus que ses résultats habituels) et un score pondéré en fonction de son handicap à 73,45 %. Elle devance la Vanuataise Elie Enock et la Salomonaise Jeminah Otoa.
Thierry Washetine après l'or au javelot handisport. © Seilala Vili / Wallis et Futuna la 1ere
© Seilala Vili / Wallis et Futuna la 1ere Thierry Washetine après l'or au javelot handisport.
• Toujours au «para-javelot», l'or va à Thierry Washetine pour un jet à 44,46 m, et un score pondéré de 78,21%, devant ses adversaires vanuatais (Ken Kahu) et fidjien (Iosefo Rakesa). Les athlètes handisport font vraiment très fort. Le 100 m ambulant hommes est gagné par Sylvain Bova. Et derrière le Papou Steven Abraham, le Calédonien Félicien Siapo est troisième.

• Le 100 m ambulant femmes aussi revient à une Cagoue, Joanne Lhuillery. Rose Vandegou repart avec l'argent, et une dédicace filmée par Gaël Detcheverry !
La troisième est la Vanuataise Marcelline Moli.

• Mais pour ses quatrièmes Jeux, Élise Takosi doit se contenter de l'argent au lancer de marteau, avec un jet à 51m73. Il faut dire qu'elle a repris l'entraînement il y a environ un mois et avait sur sa route Alexandra Hulley. Une Australienne qui cherche la qualification aux JO et a fait un lancer à plus de 64 mètres. Troisième, la Papoue Jacklyn Travertz. 
 
Elise Takosi en argent après le lancer de marteau. © Gaël Detcheverry / NC la 1ere
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere Elise Takosi en argent après le lancer de marteau.
 

Moisson sur le tatami

La première journée de judo sur le complexe de Faleata a offert plusieurs finales 100 % calédoniennes et ouvert la vanne des médailles. Au sortir du tatami, les Cagous arborent l’or dans les catégories :
• plus de 100 kilos au cou de Teva Gouriou ;
• moins de 90 kilos grâce à William Fayard 
• - de 73 kg par le biais de Jason Appavou ; 
• - de 66 kg, à travers David Mai
• - de 60 kg, avec Charles Curé ;  
• - de 57 kg dames après la victoire de Rosa Delots.
William Fayard, or en moins de 90 kilos. © Christian Favennec / NC la 1ere
© Christian Favennec / NC la 1ere William Fayard, or en moins de 90 kilos.
L’argent est décroché par :
Jaycee Brival en - 57 kg ;
Cameron Fayard en - 60 kg ;
Ugo Langlois en - 66 kg ;
• Jérémy Le Corvaisier en - 73 kg;
• Claude Cretin en - 100 kg.
 • David Put en + 100 kg.
Maiwen Mézières combattant pour le bronze. © Françoise Tromeur / NC la 1ere
© Françoise Tromeur / NC la 1ere Maiwen Mézières combattant pour le bronze.
La cadette de la délégation du haut de ses quinze ans, la ceinture bleue Maiwen Mézières, obtient la médaille de bronze en - 63 kg après sa victoire sur la Fidjienne Ruth Adriana Batabua. 

«On n’a pas commencé ça hier, on a commencé le travail il y a quatre ans», resituait le coach de la sélection judo, Gérald Chadfeau, avant les finales. «Ils ont gagné en étant très intelligents. C’est de la stratégie, et un schéma qu’il savent appliquer.» 

La moisson aurait été encore meilleure sans la suspicion de blessure qui a laissé Vincent Neris hors du tatami. Le Calédonien a commencé à sentir une douleur en haut du thorax après son premier combat contre un judoka tahitien. Il a dû déclarer forfait face au Guaméen qu’il affrontait ensuite. 

Ce mercredi, place à l’open par équipes. Et une fois la compétition terminée, les judokas devraient organiser une session d’entraînement avec les autres délégations. Histoire de progresser ensemble. 
 

Déjà cinq pour les tireurs

Les médaillistes du tir. © Pacific games news service
© Pacific games news service Les médaillistes du tir.
Les premiers tireurs calédoniens passent joliment le relais au balltrap. Au deuxième et dernier jour de compétition, concentrée entre trois délégations, Cédric Limousin et Johan Perchard ont été chercher la médaille d'or du relais pistolet devant Tahiti et Norfolk. Et aujourd'hui, c'est Cédric Limousin qui gagne en individuel devant le Tahitien Freddy Yen Kway. Johan Perchard récolte le bronze. 
 

Squash : les Cagous se partagent les médailles

En demi-finale du simple dames. © Christian Favennec / NC la 1ere
© Christian Favennec / NC la 1ere En demi-finale du simple dames.
• Matchs 100 % Calédoniens, dans une compétition de squash survolée par les Cagous. Le seul suspense était de savoir quel joueur du Caillou vaincrait l'autre en simple. Enzo Corigliano l'emporte chez les hommes en battant Yann Lancrenon (11-3, 11-4, 11-2). La troisième place du tournoi revient à Nicolas Massenet après qu'il ait battu Gaël Gosse.
• En dames, la victoire va à la plus jeune. Vanessa Quach, 25 ans, a gagné contre Christine Deneufbourg, 53 ans (11-7, 8-11, 11-7, 11-5). En bronze, on trouve Kareen Marechalle. Son adversaire Caroline Quach, blessée, a déclaré forfait.  
 

Bronze et blessure au taekwondo

Le Harvest center, édifice religieux changé en salle de sport. © Françoise Tromeur / NC la 1ere
© Françoise Tromeur / NC la 1ere Le Harvest center, édifice religieux changé en salle de sport.
Le taekwondo a entamé à Apia quatre jours de compétition: deux pour les Jeux du Pacifique, deux pour les Oceania. En plus d'un cadre et du coach Johan Hardel, la délégation cagoue compte trois représentants. Ce matin, Dorian Mejri a passé le premier tour contre un adversaire vanuatais.

• Mais il avait ensuite face à lui l'Australien Thomas Afonczenko, dix-septième du circuit mondial et en quête de points pour les Jeux olympiques. Le Cagou de dix-sept ans - blessé au pied - offre à la Calédonie la première médaille du taekwondo, qui est en bronze. L'argent revient à Nakibwae Kanimisu, de Kiribati.
 

Deux combats de boxe gagnés sur trois

• Direction l'île de Savai'i pour le premier jour de la boxe, à Salelologa, sur le ring du Don Bosco college. Mardi après-midi, en moins de 51 kilos, Mahina Charlot a gagné sa place en finale. Elle a battu la Tahitienne Meheani Apeang-Bennett par arrêt de l'arbitre au deuxième round.  Ce sont ses premiers Jeux. 

Franck Castan remporte lui aussi son combat par arrêt de l'arbitre au deuxième round. Il affrontait le Salomonais Gerrard Babanasis en - 69 kg. La désillusion est pour Luke Hema, en - 89 kg : vainqueur aux derniers Jeux, il se fait sortir par arrêt de l'arbitre au deuxième round face au Tongien Ken Hurrell.
 

En bref

Au bout de quatre sets, victoire des volleyeuses cagoues sur Tahiti. © Aiata Tarahu / Polynésie la 1ere
© Aiata Tarahu / Polynésie la 1ere Au bout de quatre sets, victoire des volleyeuses cagoues sur Tahiti.
Les volleyeuses cagoues battent les Tahitiennes trois sets à un en fin de journée, au gymnase de l'université nationale de Samoa (25/20, 19/25, 25/19, 25/23). Elles terminent premières de leur poule et sont assurées de jouer les phases finales.

Les volleyeurs font de même avec l'équipe de Tahiti, 3-0.

Les basketteurs calédoniens ne restent pas sur une défaite. Mardi midi, ils ont battu Samoa 84-82 et obtiennent la cinquième place du tournoi. A noter la demi-finale intense qui s'est achevée par la victoire de Tahiti sur Fidji, 75 à 72. 
 

Au tableau des médailles

La Calédonie a glané 31 médailles en une seule journée.
1re. Nouvelle-Calédonie : 58 or, 38 argent, 30 bronze (126 médailles)
2e. Samoa
3e. Tahiti
4e. Fidji
5e. Australie
6e. Papouasie-Nouvelle-Guinée
7e. Nouvelle-Zélande
8e. Kiribati
9e. Vanuatu
10e. Nauru
 

La page spéciale télévisée

PAGE SPECIALE APIA DU 16 JUILLET
 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête