publicité

Les passagers du vol United Airlines ont redécollé ce mardi

On en sait un peu plus sur les conditions du déroutement d’un Boeing 787 Dreamliner sur l’aéroport de la Tontouta, Le vol devait relier Melbourne à Los Angeles avec 256 personnes à bord. Il a du faire une escale forcée en Nouvelle-Calédonie.
 

© NCla1ère
© NCla1ère
  • Caroline Moureaux avec Sheïma Riahi et Nicolas Fasquel
  • Publié le , mis à jour le
[MISE À JOUR MERCREDI 06 H 15]
C’est un spectacle inédit que celui de ce gros porteur d’une compagnie américaine sur le tarmac de la Tontouta.
L’avion, un Boeing 787 Dreamliner de United Airlines qui a décollé depuis quelques temps de Melbourne, demande en cette fin d’après-midi de lundi à la tour de contrôle l’autorisation d’atterrir. De la fumée s’échappe du cockpit. Moins d’une demi-heure plus tard, à 16 h 18, le vol UA99 se pose sans encombre.
Les passagers débarquent dans le calme, pour laisser la place aux pompiers qui vérifient qu’il n’y a pas d’incendie à bord.
 

Pas de panique à bord

Des passagers qui racontent alors ce qu’ils ont vécu :
 « Ils ont très bien géré. L’équipage nous a dit ce qu’il se passait. Le pilote est venu nous expliquer qu’ils avaient détecté quelque chose et qu’on allait se dérouter et atterrir. » explique cette passagère, tout sourire. «  Ils ont dit qu’il y avait de la fumée dans la cabine et ils nous ont demandé de nous mettre en position de sécurité au cas où nous devrions effectuer un atterrissage d’urgence. Ensuite, le pilote est revenu pour nous dire qu’il pensait avoir identifié le problème et que nous allions atterrir dans un quart d’heure. Donc pendant un petit moment ça a été un peu effrayant pour certains. On a du se délester du carburant pour qu’on soit moins lourd pour se poser, donc on le voyait s’évacuer par le hublot ».
Les 256 passagers et membres d’équipage ont été conduits à Nouméa où ils ont passé la nuit dans des hôtels.
Ecoutez ces réactions recueillies par Sheïma Riahi et Nicolas Fasquel 
ITW-AVION-DEROUTE

Ecoutez les explications ce mardi d'Anthony Delunel, le directeur d'exploitation de l'aéroport de la Tontouta, au micro de Sheïma Riahi et Nicolas Fasquel 
BOEING ITW DELUNEL WEB
 

Un autre appareil pour emmener les passagers

Ce mardi, un autre 787 Dreamliner de United Airlines est arrivé à 13 h 15  avec des techniciens à son bord. Il a redécollé vers 16 h 15 avec les passagers vers Los Angeles.
L’autre appareil s'est lui aussi envolé vers 19 h 30 pour Honolulu, après examen poussé de l'avion. Les techniciens devaient déterminer ce qui s'est passé ce lundi et effectuer les éventuelles réparations. 

Retrouvez le plateau de situation de Sheïma Riahi et Nicolas Fasquel diffusé dans le JT du 25 mars : 
ATTERRISSAGE EN URGENCE A LA TONTOUTA

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play