publicité

Pêche illégale : Plus de 7 tonnes d'holothuries saisies et relâchées à la mer

Une opération de police des pêches a eu lieu du 20 au 28 octobre 2016, afin de faire cesser les activités de pêches
illicites de trois navires vietnamiens, au niveau des îles Bélep. Il s'agit de la quatrième opération depuis le début de l'année 2016.

Opération de police des pêches « Uatio » au large des îles Bélep © fanc.defense.gouv.fr
© fanc.defense.gouv.fr Opération de police des pêches « Uatio » au large des îles Bélep
  • Nadine Goapana - communiqué FANC
  • Publié le , mis à jour le
 

Le guardian repère un navire suspect

L’avion de patrouille et de surveillance maritime Gardian des Forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), effectuant une opération de surveillance maritime, a localisé un navire suspect, au niveau des récifs d’Entrecasteaux.
Deux autres survols de Gardian, le samedi 22 et le dimanche 23, ont permis de confirmer la présence d’un navire vietnamien, manifestement en activité de pêche illicite, au large des îles Bélep.

© Fanc
© Fanc


Le patrouilleur La Moqueuse dépêchée sur zone

Rapidement alerté, le patrouilleur de type P400 La Moqueuse est arrivé sur zone le samedi, à 18h00. Le lendemain à l’aube, le Gardian guidait La Moqueuse sur le contrevenant et à 10h02, une équipe de visite montait à bord du navire de pêche suspect. 

Infraction de pêche illicite constatée : 1,3 tonnes d'holothuries à bord
Elle a procédé à une enquête de pavillon et à l’inspection du bord. 1,3 tonnes d’holothuries a été retrouvée à son bord. Sauf s’ils sont détenteurs d’une licence, les navires étrangers sont interdits de pêche dans la zone économique exclusive (ZEE) et dans les eaux territoriales de Nouvelle-Calédonie. 
En conséquence, l’infraction de pêche illicite a pu être dûment constatée. L’équipe de visite a, alors, procédé à la neutralisation et à la confiscation des matériels de pêche.

La Moqueuse : le patrouilleur type P400 © Fanc
© Fanc La Moqueuse : le patrouilleur type P400

Deux autres navires interceptés
Dans la soirée, deux autres navires vietnamiens étaient localisés par le Gardian, au nord des îles Bélep.
Le lendemain, La Moqueuse, renforcée de la vedette côtière de surveillance maritime Dumbéa de la Gendarmerie maritime, ont intercepté ces deux navires vietnamiens.
Des tirs d’avertissement ont dû être effectués pour les inciter à l’arrêt. 
La vedette côtière de surveillance maritime Dumbéa de la Gendarmerie © Fanc
© Fanc La vedette côtière de surveillance maritime Dumbéa de la Gendarmerie

Près de 6 tonnes d’holothuries saisies
Les efforts se sont portés sur le navire le plus lesté, La Moqueuse rejoignant la Dumbéa pour procéder aux opérations de police des pêches :
  • enquête de pavillon,
  • inspection à bord,
  • neutralisation
  • et confiscation des matériels de pêche.
Près de 6 tonnes d’holothuries ont pu être saisies, puis rendues à la mer.
Les zones s’étendant des récifs d’Entrecasteaux jusqu’aux récifs de l’Astrolabe ont, ensuite, été patrouillées exhaustivement. A ce jour, aucun pêcheur illégal ne fréquente les eaux territoriales.


 

« Uatio » : quatrième opération de police des pêches depuis le début de l'année

Ces actions réactives et énergiques ont permis de mettre fin aux activités de pêches illicites de cette flottille. Elles contribueront certainement à dissuader d’autres éventuels contrevenants.
La réussite de l’opération de police des pêches « Uatio », la quatrième depuis le début de l'année 2016, confirme l’efficacité des moyens des FANC à faire cesser les activités de pêche illicites dans les eaux territoriales de la Nouvelle-Calédonie et à assurer la souveraineté de l’Etat sur notre ZEE.

L’excellente coordination entre les moyens des FANC, la Gendarmerie maritime, la base navale, le service des essences des armées, le groupement de soutien de la base de défense, la direction interarmées des services de santé et la direction des affaires maritimes de la Nouvelle-Calédonie est à particulièrement souligner, dans le cadre de cette opération.
 
Exécutées et planifiées par le commandement de la zone maritime Nouvelle-Calédonie, sous l’autorité du Haut- Commissaire, avec les moyens des FANC, les opérations de police des pêches visent, en permanence, quatre objectifs :
  1. préserver la filière pêche locale ;
  2. faire respecter les réglementations pour protéger la ressource halieutique ;
  3. faire cesser les activités de pêches illicites ainsi que les actes délictueux ;
  4. maintenir la souveraineté de l’Etat dans ses eaux.
Cette opération conduite avec succès et détermination a permis d’atteindre ponctuellement ces objectifs. Ce type de lutte s’inscrit, néanmoins, dans le temps et les efforts de surveillance devront être maintenus.

Le reportage de Sylvie Hmeun et Patrick Nicar

BATEAUX VIETNAMIENS

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play