Pêcheurs et poissonniers du marché de Nouméa partent à la pêche aux clients

coronavirus
poissonniers vente bord de route confinement
©Alix Madec

Livraisons à domicile ou emplacements en bord de route, la vingtaine de pêcheurs et de poissonniers du marché de Nouméa rivalise d’inventivité pour continuer à vendre picots et bien d'autres...même sans autorisations des autorités. La demande serait encore plus forte qu’en temps normal.

Il en fallait bien plus qu'un confinement pour décourager Eric Peronnet, poissonnier au marché de Nouméa et son fils. C’est désormais depuis leur camion de livraison que les deux hommes écoulent leur stock.

Poissons frais... en bord de route

De 7h à 9h, ils s’installent au gré des emplacements libres, sur une aire en bord de route, sans autorisation préalable des autorités. Une solution de dernière minute trouvée après la fermeture des marchés... une aubaine pour les amateurs de poisson frais. "J'ai acheté des picots, pour le menu de dimanche. Comme le marché est fermé, c'est important de toujours trouver des gens qui vendent du poisson" raconte une cliente, venue s'approvisionner pour le repas dominical. "C'est une habitude pour nous d'aller au marché, de prendre du poisson" confie une autre.

panneau gestes barrières vendeur poisson
©Alix Madec

Une demande plus importante

Masques, gel et distanciation… toutes les précautions sanitaires sont respectées. Et après deux heures en bord de route du côté du parc Fayard de Dumbéa, le professionnel se lance dans une tournée de livraison à domicile dans les quartiers alentours.

Pendant la période de covid, la demande est plus forte, parce qu'il y a vraiment moins de points de vente donc c'est vrai que la quantité de poissons écoulée a été multipliée par minimum 4 ou 5. En l'espace de trois jours, on a dû passer presque une tonne !

Eric Peronnet, poissonnier


Mais malgré le fait que la demande soit là, vendre en bord de route n'est pas aussi simple"Malheureusement, on est pris un peu pour des hors-la-loi parce que théoriquement, on n'a pas le droit, il faut une autorisation spéciale, pour pouvoir être installé dans un lieu public" indique le poissonnier.

De son côté, la fédération des pêcheurs professionnels de la province Sud a fait une demande au port autonome. Objectif : mettre en place la vente en direct depuis les bateaux de pêche du marché de Nouméa. Des discussions sont toujours en cours. 

Le reportage audio d'Alix Madec.

La pêche aux clients des poissonniers