Des peines de 1 à 2 ans de prison ferme pour les incendiaires de Bangou

Le tribunal correctionnel a condamné ce matin 3 hommes reconnus responsables d’avoir déclenché l’incendie qui avait touché Païta dans la nuit du 17 au 18 octobre dernier.
Sous l’effet de l’alcool, ils avaient déclenché 3 départs de feu.
Sur les 3 prévenus, un seul a reconnu les faits. Il a été condamné à 1 an de prison ferme. Ses deux acolytes qui niaient les faits ont écopé de 2 ans de prison ferme. 
Des peines plus lourdes que les réquisitions du ministère public. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live