Pétards et feux d’artifice : le cauchemar des animaux en cette période de fête

animaux
Feux d'artifice et animaux ok

Cette semaine encore et comme chaque année, des dizaines de chiens se sont sauvés de leurs habitations, à cause des feux d'artifice. Certains ont été recueillis en refuge mais d’autres moins chanceux, ont été victimes d’accidents. 

Les fêtes de fin d’année et leur lot de feux d’artifice. Un émerveillement pour l’homme, qui peut s’avérer être un cauchemar pour les animaux. Les chiens notamment, hypersensibles au bruit, s’enfuient de leurs foyers dans des moments de panique. 

Feux d'artifice animaux 3

 

Isoler

Sur les réseaux sociaux, depuis le réveillon et les premiers feux d’artifice, des dizaines d’annonces fleurissent. Les chiens les plus chanceux seront retrouvés loin de leur foyer, d’autres n’auront pas cette chance. Le docteur Hervé Leroux, vétérinaire, reçoit comme chaque année les blessés ou perdus.

L’idéal, c’est d’enfermer le chien, de lui mettre de la musique et de l’isoler un peu du monde extérieur. Dans les cas extrêmes, on a aussi des calmants à donner à l’animal pour les soirées comme celle de Noël ou du 31, où il y a le plus de feux d’artifice - Hervé Leroux, vétérinaire

 

Anxiété

A Dumbéa dans une pension pour animaux, la dernière semaine de l’année rime avec anxiété. Nathalie Chiaraviglio garde entre 40 et 80 chiens pendant cette période. « Pour les animaux, entre Noël et le nouvel an, c’est du stress tous les jours. Ils ont une terreur des bombes et des pétards, qu’on a pratiquement tous les jours ».

Collectif

Nathalie a d’ailleurs entrepris de former un collectif, afin de faire cesser l’utilisation excessive des feux d’artifice par les particuliers. « Ce qu’on voudrait, c’est que la vente à des particuliers soit arrêtée. Que seuls les utilisateurs professionnels, les artificiers reconnus puissent les utiliser. Afin de proposer un beau spectacle aux spectateurs, à des dates bien précises. Mais pas le particulier qui lance ça n’importe comment et n’importe où », précise la gérante de la pension d’animaux. 

En Nouvelle-Calédonie, les tirs de pétards et de feux d’artifice sont interdit pour les particuliers. À l’exception de certains jours dans l’année, à l’image du 31 décembre ou de Noël.

Le reportage de Louis Perin et Nicolas Fasquel :